2e Challenge Startupper-Total : Coup de pouce aux jeunes pousses

Lire sur Kapitalis

Vous avez une idée innovante en tête, une entreprise créée il y a moins de 2 ans et vous avez moins de 35 ans ? Vous avez des chances pour grimper sur le podium du Challenge Startupper de Total en Afrique.

Par Zohra Abid

C’est une bonne raison pour s’inscrire des maintenant sur le lien suivant et postuler dès maintenant, pour devenir, et pourquoi pas, le startupper de l’année. Les inscriptions, qui ont démarré le 9 octobre courant, se poursuivront jusqu’à la première semaine de novembre prochain. Il reste encore plus d’une quinzaine de jour pour remplir le dossier de candidature. Ne pas oublier de bien présenter son projet qui doit avoir un caractère innovant et un impact social et sociétal. Il sera soumis à un jury composé d’une dizaine d’experts et il est important de se préparer à le défendre, car de convaincre ces derniers de l’opportunité du projet, de sa faisabilité et de sa pérennité.

Un « coup de cœur » pour encourager femmes

En plus de l’accompagnement personnalisé et de la promotion du projet pour permettre son décollage, les 3 gagnants de chaque région bénéficieront d’un prix de 40.000 DT pour le 1er, 24.000 pour le second et 16.000 DT pour le 3e. La clôture du 2e Challenge Startupper de Total, qui aura lieu désormais tous les 2 ans, est fixée à mars 2019.

Mansur Zhakupov.

Le plus de cette 2e session, un prix spécial complémentaire aux 3 prix du Challenge: le «Coup de cœur féminin» qui couronnera le meilleur projet porté par une femme de chaque pays. Il s’agit, on l’a compris, d’encourager la représentativité des femmes dont la participation est encore timide dans certains pays africains.

C’est ce qui a été annoncé, vendredi 19 octobre 2019, lors d’une rencontre avec les médias au siège de Total Tunisie, aux Berges du Lac de Tunis, en présence du directeur général Mansur Zhakupov, et de ses collaborateurs : Faïza Daldoul, chef de service DD et RSE, Wahid Ben Aoun, directeur commercial et marketing et Chiraz Hajri, responsable des relations médias de cette entreprise qui opère depuis 70 ans en Tunisie.

Privilégier les projets à fort impact social

Rappelant le succès de la 1ère édition, lancée en 2015 dans plus de 40 pays d’Afrique, Mme Hajri a déclaré: «Lors de ce 1er rendez-vous, 350 dossiers ont été déposés et 3 entrepreneurs en herbe ont été récompensés à l’échelle locale. Ce sont Khaled Bouchoucha, Sofiene Chaïeb et Mohamed Kharrat. Le succès de cette première édition a incité Total à renouveler le Challenge Startupper de l’année dans près de 55 pays du continent africain».

Mansur Zhakupov et Faïza Daldoul.

Ce Challenge a fait des heureux dans le continent et M. Zhakupov a tenu à les rappeler : Alain Nteff, lauréat pour son application e-santé «Gifted Mom» destinée aux femmes enceintes et aux jeunes mères; Olivier Guillaume Madiba, 2e pour son jeu vidéo Kiro’o Games, et Serge Poueme, 3e pour son projet Camidus qui propose des outils technologiques visant à améliorer le cadre urbain. Les 3 projets sont aujourd’hui en phase de croissance, s’est félicité le directeur général de Total Tunisie, car cela s’inscrit dans la philosophie du Challenge Startupper : privilégier les projets qui ont des chances d’être mis en oeuvre rapidement.

Une entreprise citoyenne au service du pays

«C’est parce qu’elle est une entreprise citoyenne que Total Tunisie a aujourd’hui 70 ans. Elle a toujours apporté sa contribution à l’économie tunisienne, et d’abord en découvrant les premiers gisements de pétrole en Tunisie. Nous avons le meilleur lubrifiant et les meilleurs services. 90% des 1500 employés de notre entreprise sont tunisiens et plusieurs de nos employés tunisiens travaillent à l’international et leurs compétences sont reconnues», a tenu aussi à souligner M. Zhakupov, directeur général de Total Tunisie depuis l’été 2017.

La stratégie RSE de Total Tunisie repose sur plusieurs volets, notamment la sécurité routière, en menant plusieurs actions dans ce domaine, l’environnement, en sensibilisant les Tunisiens et les touristes de passage «à la nécessité de protéger ce joyau que possède la Tunisie : la mer», la culture avec le projet de restauration du musée du Bardo, mais aussi l’emploi et l’insertion des jeunes diplômés, aussi expliqué M. Zhakupov.

L’article 2e Challenge Startupper-Total : Coup de pouce aux jeunes pousses est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*