Ennahdha derrière la destruction des aqueducs romains à Mhamdia

Lire sur Kapitalis

Des habitants de la cité Ameur à Mhamdia (Ben Arous) ont détruit, hier soir, jeudi 18 octobre 2018, une partie des aqueducs romains (Al Hnaya). La veille, le bureau local d’Ennahdha avait demandé leur destruction à l’Institut national du patrimoine (INP)  !

Dans le communiqué publié qu’il a publié, en réaction aux inondations ayant touché Mhamdia suite aux fortes précipitations enregistrées dans la nuit du mercredi à jeudi dernier, le bureau local du parti islamiste a demandé à l’INP de détruire les aqueducs romains qui constituent un obstacle à l’écoulement de l’eau, en cas de fortes pluies.

On ne sait pas si Ennahdha réalise l’ampleur de sa demande en voulant détruire une partie de l’histoire du pays, mais ses dirigeants ont probablement agi sous la pression des habitants, qui depuis l’an dernier ont dénoncé la présence des aqueducs dans leur zone d’habitat. En réalité, les habitants se sont greffés à cette zone et ce sont plutôt leurs habitations qui ne sont pas à leur place.

Ennahdha aurait peut être du songer à une autre solution et non pas se précipiter et se permettre d’appeler à la destruction des aqueducs, une demande très populiste, estiment certains.

D’ailleurs l’Association tunisienne de la protection du patrimoine a appelé l’INP a intervenir rapidement pour protéger cette construction historique ou ce qui en reste et à rejeter la demande du bureau d’Ennahdha, qui a provoqué la colère de nombreux tunisiens.

Y. N.

L’article Ennahdha derrière la destruction des aqueducs romains à Mhamdia est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*