Fusion Nidaa-UPL : Slim Riahi veut régler ses déboires personnels

Lire sur Kapitalis

Slim Riahi, homme d’affaires et président de l’Union patriotique libre (UPL), aurait choisi de fusionner son parti avec celui de Nidaa Tounes, et ce dans l’espoir de trouver des solutions à ses déboires personnels avec la justice.

C’est ce qu’a indiqué Karim Helali, député du bloc Coalition nationale, lors de son passage à « Houna Shems » sur Shems FM aujourd’hui, lundi 15 octobre 2018, en précisant que M. Riahi avait au départ affiché son soutien à ce bloc qui a pour objectif de rassembler les forces démocratiques et nationales afin d’aider à sortir la Tunisie de la crise et renforcer sa stabilité.

«La création de notre bloc parlementaire a été décidée entre les députés. On n’avait aucun contact avec Slim Riahi. Il nous a tout de même apporté un soutien mais il croyait qu’on avait crée ce bloc pour renforcer l’UPL. Or, ce n’est pas le cas. Il a rencontré, jeudi dernier, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et tout a basculé. Sa position a changé lorsque le sujet du remaniement ministériel a été débattu», a-t-il déclaré, laissant ainsi entendre que M. Riahi a demandé des portefeuilles ministériels que s’est gardé de lui promettre. Peut-être qu’avec ses déboires judiciaires, il a estimé utile d’avoir le ministère de la Justice sous sa coupe ? Cela M. Helali ne l’a pas dit, mais il a dû sans doute le penser.

Le député Coalition nationale a, par ailleurs, estimé que le président de l’UPL ne pense qu’à ses intérêts personnels et espère trouver une issue à ses déboires avec la justice, notamment le gel de ses avoirs dans le cadre de poursuites pour blanchiment d’argent.

E. B. A.

Fusion Nidaa-UPL : Marché conclu entre Riahi et le président Caïd Essebsi

Chedly Mamoghli : «La fusion Nidaa-UPL est une association de malfaiteurs»

L’article Fusion Nidaa-UPL : Slim Riahi veut régler ses déboires personnels est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*