Aymen Alaoui : La fusion entre Nidaa et l’UPL est une absurdité

Lire sur Kapitalis

Aymen Alaoui, député du Front populaire (FP), a indiqué que Nidaa Tounes cherche, à travers la fusion avec l’Union patriotique libre (UPL), à éviter l’effondrement. 

Dans une déclaration au journal en langue arabe « Akher Khabar Online » publiée aujourd’hui, lundi 15 octobre 2018, M. Alaoui a indiqué que les membres du bloc UPL exécutent les décisions de l’homme d’affaires et président de leur parti, Slim Riahi, qui cherche à trouver une solution à ses déboires personnels avec la justice.

Le dirigeant de gauche a, par ailleurs, qualifié d’absurde la fusion entre Nidaa Tounes et l’UPL, annoncée hier, ajoutant que cette fusion ne saurait sauver le parti de Hafedh Caïd Essebsi.

Notons que Slim Riahi aurait, selon Lazhar Akrem, ancien dirigeant nidaïste, conclu un marché avec la présidence de la république, qui manœuvre en sous-main pour renforcer la position de Hafedh Caïd Essebsi, le fils du chef de l’Etat, à la tête de Nidaa. En vertu de ce marché, le chef de l’UPL espère obtenir la fin du gel de ses avoirs et des poursuites judiciaires dont il fait l’objet pour blanchiment d’argent.

E. B. A.

Slim Riahi – Hafedh Caïd Essebsi : Une alliance cousue de fil blanc

Fusion Nidaa-UPL : Slim Riahi veut régler ses déboires personnels

L’article Aymen Alaoui : La fusion entre Nidaa et l’UPL est une absurdité est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*