« Corse Matin » : «L’Ulysse filait droit sur l’îlot de la Giraglia»

Lire sur Kapitalis

Selon les informations obtenues par le journal français « Corse Matin« , le car-ferry Carthage allait filer droit sur l’îlot de la Giraglia, au nord du cap Corse.

Dans cet article publié aujourd’hui, jeudi 11 octobre 2018, les membres de l’équipage du navire roulier Ulysse de la Compagnie nationale tunisienne (CTN) ont fait preuve d’un grand manque de vigilance et n’ont pas réellement cherché à éviter la collision avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia.

«Selon nos informations, lors du choc, le porte-conteneurs ne se trouvait pas dans l’alignement du « doigt » du cap Corse, perpendiculairement à la route qu’aurait dû suivre le cargo entre Gênes et Tunis. Au contraire, le Virginia était mouillé perpendiculairement au cap insulaire, tandis que le cargo, pour une raison inconnue, faisait route quasiment plein sud. Ce qui laisse supposer que si le porte-conteneurs chypriote ne s’était pas trouvé devant lui pour le stopper, l’Ulysse filait droit sur l’îlot de la Giraglia, au nord du cap Corse, distant de seulement 25 km, où il se serait sans doute brisé à pleine vitesse, avec ses 45 marins et passagers», lit-on dans l’article.

Notons que le car-ferry tunisien Carthage, bloqué pendant 5 heures suite à une saisie conservatoire, décidée par le tribunal du Commerce de Marseille, a, après des négociations avec les avocats des 2 parties, pu quitter le port de Marseille, hier soir, vers 21 heures. Le navire arrivera au port de la Goulette ce soir.

E. B. A.

Marseille : Le car-ferry Carthage de la CTN en route vers la Goulette

Corse : Collision entre un navire tunisien et un autre chypriote

L’article « Corse Matin » : «L’Ulysse filait droit sur l’îlot de la Giraglia» est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


« Corse Matin » : «L’Ulysse filait droit sur l’îlot de la Giraglia»

Lire sur Kapitalis

Selon les informations obtenues par le journal français « Corse Matin« , le car-ferry Carthage allait filer droit sur l’îlot de la Giraglia, au nord du cap Corse.

Dans cet article publié aujourd’hui, jeudi 11 octobre 2018, les membres de l’équipage du navire roulier Ulysse de la Compagnie nationale tunisienne (CTN) ont fait preuve d’un grand manque de vigilance et n’ont pas réellement cherché à éviter la collision avec le porte-conteneurs chypriote CLS Virginia.

«Selon nos informations, lors du choc, le porte-conteneurs ne se trouvait pas dans l’alignement du « doigt » du cap Corse, perpendiculairement à la route qu’aurait dû suivre le cargo entre Gênes et Tunis. Au contraire, le Virginia était mouillé perpendiculairement au cap insulaire, tandis que le cargo, pour une raison inconnue, faisait route quasiment plein sud. Ce qui laisse supposer que si le porte-conteneurs chypriote ne s’était pas trouvé devant lui pour le stopper, l’Ulysse filait droit sur l’îlot de la Giraglia, au nord du cap Corse, distant de seulement 25 km, où il se serait sans doute brisé à pleine vitesse, avec ses 45 marins et passagers», lit-on dans l’article.

Notons que le car-ferry tunisien Carthage, bloqué pendant 5 heures suite à une saisie conservatoire, décidée par le tribunal du Commerce de Marseille, a, après des négociations avec les avocats des 2 parties, pu quitter le port de Marseille, hier soir, vers 21 heures. Le navire arrivera au port de la Goulette ce soir.

E. B. A.

Marseille : Le car-ferry Carthage de la CTN en route vers la Goulette

Corse : Collision entre un navire tunisien et un autre chypriote

L’article « Corse Matin » : «L’Ulysse filait droit sur l’îlot de la Giraglia» est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*