Tunisie : La société civile salue la loi sur la discrimination raciale

Lire sur Kapitalis

Yamina Thabet/Saadia Mosbah.

Suite à l’adoption de la loi criminalisant la discrimination raciale en Tunisie, plusieurs défenseurs des droits de l’homme ont exprimé leur joie sur les réseaux sociaux.

La photo montrant les larmes de joie de Saadia Mosbah, présidente de l’Association M’nemti, n’a cessé d’être partagé sur les réseaux sociaux, depuis hier soir, mardi 9 octobre 2018, par des internautes exprimant leur fierté après l’adoption de cette loi, hier, avec une majorité de 125 voix pour, 1 contre et 5 abstentions.

Ce moment historique a été célébré au siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) par les militants des droits de l’homme et par certains députés dont Abderraouf El-May, membre du bloc de la Coalition nationale, qui a écrit, sur son compte Facebook, que sa «fierté d’être un Tunisien est indescriptible».

Yamina Thabet, présidente de l’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM), a, de son côté, exprimé sa joie et sa fierté dans une vidéo publiée sur son compte Facebook et a indiqué que «cette loi va changer beaucoup de choses dans la lutte contre le racisme en Tunisie. On nous a pris pour des fous il y a sept ans en nous disant que le racisme n’existait pas en Tunisie. Mais on la fait! La loi a été votée!».

De son côté, Ghofrane Binous, l’hôtesse de l’air qui avait été la cible, en mai dernier, des propos raciste d’une voyageuse lors d’un vol Tunisair à destination d’Istanbul, a indiqué qu’elle ne se considère plus comme une citoyenne de 2e degré lorsqu’elle est traitée par tous les noms à cause de sa couleur de peau.

E. B. A.

Racisme : Une passagère débarquée d’un avion Tunisair

Med Amine : Mister météo qui donne des couleurs à la TV tunisienne

L’article Tunisie : La société civile salue la loi sur la discrimination raciale est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Tunisie : La société civile salue la loi sur la discrimination raciale

Lire sur Kapitalis

Yamina Thabet/Saadia Mosbah.

Suite à l’adoption de la loi criminalisant la discrimination raciale en Tunisie, plusieurs défenseurs des droits de l’homme ont exprimé leur joie sur les réseaux sociaux.

La photo montrant les larmes de joie de Saadia Mosbah, présidente de l’Association M’nemti, n’a cessé d’être partagé sur les réseaux sociaux, depuis hier soir, mardi 9 octobre 2018, par des internautes exprimant leur fierté après l’adoption de cette loi, hier, avec une majorité de 125 voix pour, 1 contre et 5 abstentions.

Ce moment historique a été célébré au siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) par les militants des droits de l’homme et par certains députés dont Abderraouf El-May, membre du bloc de la Coalition nationale, qui a écrit, sur son compte Facebook, que sa «fierté d’être un Tunisien est indescriptible».

Yamina Thabet, présidente de l’Association tunisienne de soutien des minorités (ATSM), a, de son côté, exprimé sa joie et sa fierté dans une vidéo publiée sur son compte Facebook et a indiqué que «cette loi va changer beaucoup de choses dans la lutte contre le racisme en Tunisie. On nous a pris pour des fous il y a sept ans en nous disant que le racisme n’existait pas en Tunisie. Mais on la fait! La loi a été votée!».

De son côté, Ghofrane Binous, l’hôtesse de l’air qui avait été la cible, en mai dernier, des propos raciste d’une voyageuse lors d’un vol Tunisair à destination d’Istanbul, a indiqué qu’elle ne se considère plus comme une citoyenne de 2e degré lorsqu’elle est traitée par tous les noms à cause de sa couleur de peau.

E. B. A.

Racisme : Une passagère débarquée d’un avion Tunisair

Med Amine : Mister météo qui donne des couleurs à la TV tunisienne

L’article Tunisie : La société civile salue la loi sur la discrimination raciale est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*