Rached Ghannouchi à Béji Caïd Essebsi : Je t’aime, moi non plus !

Lire sur Kapitalis

Béji Caïd Essebsi/Rached Ghannouchi: la difficile rupture.

Contrairement à ce qui a été indiqué dans le communiqué de Nidaa Tounes, hier soir, selon lequel le consensus entre ce parti et le mouvement Ennahdha est bel et bien fini, le mouvement islamiste a cru devoir reconfirmer, aujourd’hui, son attachement à ce consensus.

L’entrevue expresse entre le président de la république, Béji Caïd Essebsi, et le président du mouvement islamiste, Rached Ghannouchi, hier, lundi 8 octobre 2018, n’a pas fini de susciter les réactions.

M. Ghannouchi a, au cours de cette rencontre, réitéré son attachement au consensus avec Nidaa Tounes, et ce pour l’intérêt de la Tunisie, tout en soulignant la nécessité d’organiser les prochaines élections prévues en 2019 dans les meilleures conditions, indique le communiqué d’Ennahdha, publié aujourd’hui, mardi 9 octobre.

Rappelons que c’est le président Caïd Essebsi qui a parlé de séparation, dans l’entretien accordé à la chaîne El-Hiwar Ettounsi, il y a 2 semaines, séparation qui a été soulignée par le communiqué de Nidaa Tounes diffusé, hier soir, à l’issue de la rencontre au palais de Carthage. Ce qui confirme l’existence d’une concertation entre le chef de l’Etat et le parti qu’il avait fondé en 2012 et qui lui permit d’accéder au Palais de Carthage.

Quand on sait que M. Ghannouchi va rencontrer, aujourd’hui, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, dont le maintien, exigé par Ennahdha, provoque des divergences avec Nidaa, la situation devient encore plus confuse et les positions complètement illisibles à tout observateur.

Alors, séparation ou pas, une page semble déjà tournée. En tout cas par Ennahdha, qui semble considérer Béji Caïd Essebsi comme faisant déjà partie du passé.

E. B. A.

Caïd Essebsi et Ghannouchi se séparent : Ce n’est pas une mauvaise chose

Ons Hattab en mode porte-parole de la présidence de la république !

L’article Rached Ghannouchi à Béji Caïd Essebsi : Je t’aime, moi non plus ! est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Rached Ghannouchi à Béji Caïd Essebsi : Je t’aime, moi non plus !

Lire sur Kapitalis

Béji Caïd Essebsi/Rached Ghannouchi: la difficile rupture.

Contrairement à ce qui a été indiqué dans le communiqué de Nidaa Tounes, hier soir, selon lequel le consensus entre ce parti et le mouvement Ennahdha est bel et bien fini, le mouvement islamiste a cru devoir reconfirmer, aujourd’hui, son attachement à ce consensus.

L’entrevue expresse entre le président de la république, Béji Caïd Essebsi, et le président du mouvement islamiste, Rached Ghannouchi, hier, lundi 8 octobre 2018, n’a pas fini de susciter les réactions.

M. Ghannouchi a, au cours de cette rencontre, réitéré son attachement au consensus avec Nidaa Tounes, et ce pour l’intérêt de la Tunisie, tout en soulignant la nécessité d’organiser les prochaines élections prévues en 2019 dans les meilleures conditions, indique le communiqué d’Ennahdha, publié aujourd’hui, mardi 9 octobre.

Rappelons que c’est le président Caïd Essebsi qui a parlé de séparation, dans l’entretien accordé à la chaîne El-Hiwar Ettounsi, il y a 2 semaines, séparation qui a été soulignée par le communiqué de Nidaa Tounes diffusé, hier soir, à l’issue de la rencontre au palais de Carthage. Ce qui confirme l’existence d’une concertation entre le chef de l’Etat et le parti qu’il avait fondé en 2012 et qui lui permit d’accéder au Palais de Carthage.

Quand on sait que M. Ghannouchi va rencontrer, aujourd’hui, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, dont le maintien, exigé par Ennahdha, provoque des divergences avec Nidaa, la situation devient encore plus confuse et les positions complètement illisibles à tout observateur.

Alors, séparation ou pas, une page semble déjà tournée. En tout cas par Ennahdha, qui semble considérer Béji Caïd Essebsi comme faisant déjà partie du passé.

E. B. A.

Caïd Essebsi et Ghannouchi se séparent : Ce n’est pas une mauvaise chose

Ons Hattab en mode porte-parole de la présidence de la république !

L’article Rached Ghannouchi à Béji Caïd Essebsi : Je t’aime, moi non plus ! est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*