Défense : Un contingent de la Royal Saudi Air Force arrivé en Tunisie

Lire sur Kapitalis

Un contingent de l’armée de l’air du Royaume de l’Arabie saoudite (la Royal Saudi Air Force, RSAF), est arrivé en Tunisie, dans le cadre des exercices conjoints, les premiers du genre, que la Force aérienne saoudienne mènera avec son homologue tunisienne.

À leur atterrissage en Tunisie, ce groupe de la RSAF a été reçu par le Général de brigade (Gén. Bri.) Khaled Ibn Mohamed Al-Sahyan, l’attaché militaire de l’ambassade de l’Arabie saoudite à Tunis, le Colonel Mohamed Ibn Saeed Al-Chahrani, le commandant de ces exercices pour la partie saoudienne, et plusieurs officiers tunisiens et saoudiens.

Le dernier des avions de la RSAF, qui prendront part à ces manœuvres conjointes tuniso-saoudiennes, est arrivé hier, vendredi 5 octobre 2018, avec à son bord le personnel navigant et les équipages techniques et de soutien désignés pour cet entraînement.

Le Gén. Bri. Al-Sahyan a déclaré que l’arrivée de ce dernier appareil de la RSAF marque le démarrage des exercices conjoints tuniso-saoudiens «qui ont pour objectifs de promouvoir la coopération entre les deux pays et de renforcer leurs relations.»

Pour sa part, le Col. Al-Chahrani a indiqué que les équipages saoudiens sont fin prêts pour ces manœuvres avec leurs homologues tunisiens et que cet entraînement, qui comprend plusieurs exercices militaires et qui s’étalera sur deux semaines, «améliorera la préparation au combat des forces de l’air de nos deux pays, grâce notamment à l’échange d’expertises auquel il donnera lieu en matière d’assistance technique à la maintenance, évacuation aérienne et préparation opérationnelle.»

A noter que la RSAF possède aujourd’hui la troisième flotte mondiale de F-15, en importance, après celles de la Force aérienne d’autodéfense japonaise (JASDF) et la Force aérienne des Etats-Unis (USAF).

Notre pays, qui a signé, en 2015, deux accords de coopération militaire et sécuritaire avec l’Arabie saoudite, est également membre de l’Alliance militaire islamique pour combattre le terrorisme (AMICT), une coalition militaire créée, en 2015 également, à l’initiative du Royaume saoudien.

On remarquera, cependant, que le ministère tunisien de la Défense ne communique pas sur ces manœuvres militaires, les premières du genre entre les deux pays et qui sont largement couvertes par les médias officiels saoudiens. Pourquoi cette gêne de la part des Tunisiens?

Marwan Chahla

Manœuvres militaires aériennes tuniso-saoudiennes en Tunisie

L’article Défense : Un contingent de la Royal Saudi Air Force arrivé en Tunisie est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*