La FAO renforce le monitoring des terres cultivées à Jendouba

Lire sur Kapitalis

La FAO a conduit une formation sur la cartographie des cultures par télédétection destinée à des compétences qualifiées et des ingénieurs agronomes tunisiens représentants différentes directions du ministère de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche.

La perspective globale de cette formation, qui s’est tenue à Tunis du 25 au 27 septembre 2018, s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre de l’Agenda 2013 pour l’efficience et la productivité de l’eau et sa durabilité.

L’atelier est l’aboutissement d’une formation développée dans le cadre du projet de l’Agence suédoise de coopération internationale (Sida). Ces formations initiées entre avril et septembre 2018 ont été conçues et développées en collaboration avec Nieuwland et eLeaf.

Le monitoring des terres cultivées est impératif afin d’estimer la productivité de l’eau et permettre une meilleure gestion de la sécheresse. Ces activités de formation qui ont intégré des sessions d’apprentissage hebdomadaire comportaient des volets théoriques mais aussi des attributions de mise en pratique réels et concrètes. Les protagonistes ont bénéficié de software, de manuels et équipements afin d’acquérir des savoirs faire et des compétences indispensables pour la production de données fiables concernant les zones de cultures et leurs étendues.

En travaillant sur des images satellitaires disponibles et en utilisant des logiciels de traitement des images et de classification avancée, les participants ont pu échanger sur les différentes informations collectées.

Il convient de souligner que cette formation est l’initiation d’une dynamique qui se base pour sa pérennisation sur le suivi et le transfert que ce premier groupe cible qui a travaillé au niveau de Jendouba, puisse transférer cette expertise au niveau des autres gouvernorats. Le monitoring des terres cultivées est un travail constant et régulier qui suppose des mises à jour régulières afin de mieux penser les stratégies à planifier.

La session du 25 au 27 septembre est le cinquième et dernier bloc du programme de formation.

Aussi, lors de la journée du 25 septembre, à l’ouverture de l’atelier, les travaux de restitution ont permis de discuter les cartes réalisées par les trois groupes de travail de terrain qui ont couvert le gouvernorat de Jendouba. Ces formations ont permis d’outiller les experts en maîtrise de la cartographie des cultures afin de pouvoir produire, de manière autonome des estimations régulières sur les zones et types de cultures et d’en déduire les pratiques culturales telles que les méthodes d’irrigation.

La journée du 27 a été dédiée aux discussions sur les acquis et les perspectives de la formation. Le ministre de l’Agriculture, des Ressources hydrauliques et de la Pêche a présidé avec le représentant de la FAO la séance de clôture et de remise de certificat aux cadres formés. Il a, à cette occasion, remercié la FAO et l’Agence suédoise de coopération internationale (Sida) pour cet appui en soulignant son importance pour la Tunisie dans la gestion efficace et efficiente de ses ressources hydriques en agriculture.

Source : communiqué.

L’article La FAO renforce le monitoring des terres cultivées à Jendouba est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*