Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption

Lire sur Kapitalis

La première édition du Festival international du film anti-corruption se tiendra du 29 octobre au 1er novembre 2018, à la Cité de la Culture à Tunis.

Organisé par l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), en partenariat avec, l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), et avec le soutien du ministère des Affaires culturelles, le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), ce nouveau festival se propose d’utiliser le cinéma en tant que «véhicule de réflexion» et de «débat critique» sur le phénomène anti-corruption. L’objectif est de sensibiliser le grand public à agir, au quotidien, pour éradiquer ce fléau.

Le festival est ouvert aux courts métrages, qu’ils soient de fiction, documentaire ou d’animation, réalisés après le 31 janvier 2016 et d’une durée maximale de 15 minutes.

Les films doivent porter sur la thématique de la lutte contre la corruption.

Le festival est également ouvert aux reportages journalistiques d’investigation réalisés après le 31 janvier 2016 et qui traitent de la problématique de la lutte contre la corruption.

Au-delà des compétitions programmées au cours du festival, des projections et des débats, le festival propose également la projection de longs métrages d’envergure internationale, traitant de la thématique de la lutte contre la corruption.

Trois compétions et cinq prix

Pour sa première édition, le festival lance trois compétitions : les courts métrages documentaires d’une durée maximale de 15 minutes; le reportage journalistique; et le scénario de long-métrage. Il décernera 5 prix aux films primés, en espèces et en dinar tunisien (ou équivalent en euros) et attribués aux réalisateurs.

I. B. (avec communiqué)

L’article Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption

Lire sur Kapitalis

La première édition du Festival international du film anti-corruption se tiendra du 29 octobre au 1er novembre 2018, à la Cité de la Culture à Tunis.

Organisé par l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), en partenariat avec, l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), et avec le soutien du ministère des Affaires culturelles, le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), ce nouveau festival se propose d’utiliser le cinéma en tant que «véhicule de réflexion» et de «débat critique» sur le phénomène anti-corruption. L’objectif est de sensibiliser le grand public à agir, au quotidien, pour éradiquer ce fléau.

Le festival est ouvert aux courts métrages, qu’ils soient de fiction, documentaire ou d’animation, réalisés après le 31 janvier 2016 et d’une durée maximale de 15 minutes.

Les films doivent porter sur la thématique de la lutte contre la corruption.

Le festival est également ouvert aux reportages journalistiques d’investigation réalisés après le 31 janvier 2016 et qui traitent de la problématique de la lutte contre la corruption.

Au-delà des compétitions programmées au cours du festival, des projections et des débats, le festival propose également la projection de longs métrages d’envergure internationale, traitant de la thématique de la lutte contre la corruption.

Trois compétions et cinq prix

Pour sa première édition, le festival lance trois compétitions : les courts métrages documentaires d’une durée maximale de 15 minutes; le reportage journalistique; et le scénario de long-métrage. Il décernera 5 prix aux films primés, en espèces et en dinar tunisien (ou équivalent en euros) et attribués aux réalisateurs.

I. B. (avec communiqué)

L’article Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption

Lire sur Kapitalis

La première édition du Festival international du film anti-corruption se tiendra du 29 octobre au 1er novembre 2018, à la Cité de la Culture à Tunis.

Organisé par l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), en partenariat avec, l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), et avec le soutien du ministère des Affaires culturelles, le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), ce nouveau festival se propose d’utiliser le cinéma en tant que «véhicule de réflexion» et de «débat critique» sur le phénomène anti-corruption. L’objectif est de sensibiliser le grand public à agir, au quotidien, pour éradiquer ce fléau.

Le festival est ouvert aux courts métrages, qu’ils soient de fiction, documentaire ou d’animation, réalisés après le 31 janvier 2016 et d’une durée maximale de 15 minutes.

Les films doivent porter sur la thématique de la lutte contre la corruption.

Le festival est également ouvert aux reportages journalistiques d’investigation réalisés après le 31 janvier 2016 et qui traitent de la problématique de la lutte contre la corruption.

Au-delà des compétitions programmées au cours du festival, des projections et des débats, le festival propose également la projection de longs métrages d’envergure internationale, traitant de la thématique de la lutte contre la corruption.

Trois compétions et cinq prix

Pour sa première édition, le festival lance trois compétitions : les courts métrages documentaires d’une durée maximale de 15 minutes; le reportage journalistique; et le scénario de long-métrage. Il décernera 5 prix aux films primés, en espèces et en dinar tunisien (ou équivalent en euros) et attribués aux réalisateurs.

I. B. (avec communiqué)

L’article Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption

Lire sur Kapitalis

La première édition du Festival international du film anti-corruption se tiendra du 29 octobre au 1er novembre 2018, à la Cité de la Culture à Tunis.

Organisé par l’Instance nationale de lutte contre la corruption (Inlucc), en partenariat avec, l’Agence coréenne de coopération internationale (Koica), et avec le soutien du ministère des Affaires culturelles, le Centre national du cinéma et de l’image (CNCI) et du Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), ce nouveau festival se propose d’utiliser le cinéma en tant que «véhicule de réflexion» et de «débat critique» sur le phénomène anti-corruption. L’objectif est de sensibiliser le grand public à agir, au quotidien, pour éradiquer ce fléau.

Le festival est ouvert aux courts métrages, qu’ils soient de fiction, documentaire ou d’animation, réalisés après le 31 janvier 2016 et d’une durée maximale de 15 minutes.

Les films doivent porter sur la thématique de la lutte contre la corruption.

Le festival est également ouvert aux reportages journalistiques d’investigation réalisés après le 31 janvier 2016 et qui traitent de la problématique de la lutte contre la corruption.

Au-delà des compétitions programmées au cours du festival, des projections et des débats, le festival propose également la projection de longs métrages d’envergure internationale, traitant de la thématique de la lutte contre la corruption.

Trois compétions et cinq prix

Pour sa première édition, le festival lance trois compétitions : les courts métrages documentaires d’une durée maximale de 15 minutes; le reportage journalistique; et le scénario de long-métrage. Il décernera 5 prix aux films primés, en espèces et en dinar tunisien (ou équivalent en euros) et attribués aux réalisateurs.

I. B. (avec communiqué)

L’article Tunis abritera bientôt le 1er Festival international du film anti-corruption est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*