Affaire Bourassine : La justice italienne libère les pêcheurs tunisiens

Lire sur Kapitalis

Chamseddine Bourassine et les membres de son équipage peuvent rentrer en Tunisie.

La justice italienne a prononcé un non-lieu aujourd’hui, samedi 22 septembre 2018, dans l’affaire du pêcheur tunisien Chamseddine Bourassine et des 5 autres membres de son équipage, accusés d’être des passeurs. Après 22 jours d’incarcération en Sicile, les Tunisiens sont enfin libres.

Lofti Lahidheb, Ammar Zenzri, Farhat Tarhouni, Salem Belhiba, Bechir El-Dhiba, et le capitaine Chamseddine Bourassine quittent, enfin, la prison de Petrusa et rentreront bientôt en Tunisie.

Ils étaient incarcérés depuis le 31 août 2018 pour avoir sauvé en mer des migrants en danger. Leur affaire a été très médiatisée par des organisations internationales qui, contrairement aux gardes-côtes italiennes, considèrent les 6 pêcheurs tunisiens comme des héros pour avoir sauvé la vie de 14 personnes dont 3 mineurs, qui allaient se noyer.

Bourassine et son équipage ont été entendus hier par le juge du tribunal de Palerme, qui a reporté la délibération à aujourd’hui, samedi, pour prononcer un non-lieu.

A Zarzis, leur ville d’origine, on les attend déjà comme des héros.

Y. N.

Affaire Bourassine : Une délégation tunisienne bientôt en Italie

Italie : Délibération demain dans l’affaire du pêcheur tunisien Bourassine

L’article Affaire Bourassine : La justice italienne libère les pêcheurs tunisiens est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*