Après 4 jours de détention, la transgenre Hela en liberté provisoire

Lire sur Kapitalis

Poursuivie pour outrage à un fonctionnaire public pendant l’exercice de ses fonctions, la transgenre Hela a été provisoirement libérée, aujourd’hui, vendredi 21 septembre 2018.

C’est ce qu’a annoncé son avocate Fadoua Brahem, aujourd’hui, à Kapitalis, en précisant que le procès est prévu pour fin octobre.

Hela, arrêtée dimanche dernier et accusée d’avoir agressé un agent de la police d’intervention, réfute l’accusation dont elle fait l’objet et se dit victime de harcèlement par ce même agent.

Selon Me Brahem, un jeune homme a agressé, samedi dernier, un homosexuel qui était en compagnie de Hela au centre-ville de Tunis. Le policier a laissé partir tout le monde et a interpellé Hela lui demandant sa carte d’identité, mais elle ne l’avait pas sur elle. «Cela représente en soi une discrimination contre la femme, car il n’a demandé les papiers de personne, mais seulement  ceux de Hela dont l’apparence physique est très féminine, même si elle est née de sexe masculin», a déploré l’avocate, ajoutant que l’agresseur de l’homosexuel court toujours malgré la plainte dont il fait l’objet.

Me Brahem ajoute que le policier a tiré Hela par le sac puis par les cheveux pour l’empêcher de partir, et c’est ainsi qu’il a découvert qu’elle porte une perruque et qu’elle est en fait «un homme». Et c’est ainsi aussi qu’elle s’est retrouvée au commissariat. Le lendemain, un dimanche, le procureur a ordonné sa mise en détention.

Concernant son incarcération, dans une prison pour homme, le porte-parole de la direction générale des prisons et de la rééducation, Sofiene Mezghich, a affirmé ce matin, sur Shems FM, que Hela a été placée dans un pavillon spécifique où sont généralement placés les «minorités sexuelles». Cette mesure a été prise pour sa sécurité physique et psychique.

Me Fadoua Brahem a confirmé les dires du responsable pénitentiaire et assuré que les conditions dans ce pavillon sont meilleures qu’ailleurs, aussi bien sur le plan sécuritaire que celui de l’hygiène.

Y. N.

Tunisie : Une transgenre placée dans une prison pour homme

L’article Après 4 jours de détention, la transgenre Hela en liberté provisoire est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*