80 démissions au parti de Marzouki ‘’ Harak Tounes Al Irada’’

Ils ont démissionné par dizaines du parti ‘’Harak Tounes Al Irada’’, dirigeants et membres, ce mercredi 19 septembre 2018.

Adnen Mancer l’un des démissionnaires et collaborateur le plus proche de Moncef Marzouki l’a écrit, noir sur blanc, dans un statut sur facebook. Lui tout comme Tarek Kahlaoui, et tous les démissionnaires regrettent leur décision, mais se trouvent contraints de le faire en raison de l’impossibilité de pouvoir réajuster la ligne politique et structurelle du parti.

Ce dernier est devenu une simple « administration rattachée au bureau du chef de parti » Moncef Marzouki.

Selon Mancer, ’’Harak Tounes Al Irada’’ se trouve désormais ‘’sous l’aile’’ d’une partie, actuellement au pouvoir, dans le cadre de calculs purement électoraux, liés aux Présidentielles de 2019.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*