Kasserine : Identité de l’instigateur du hold-up de l’agence bancaire

Lire sur Kapitalis

L’enquête menée dans l’affaire du braquage, le 1er août 2018, de l’agence Amen Bank à Kasserine, a révélé que la tête pensante de ce hold-up est un terroriste connu des services de la police et lié à Jond Al-Khilafa, relevant de l’Etat islamique (Daech).

Plus de 15 individus, dont plusieurs suspectés de terrorisme, ont été arrêtés suite à cette opération de braquage armé, menée à la cité Ennour, et les interrogatoires ont révélé que les braqueurs ont agi sur les ordres du jihadiste Oussama Ben Hassine Al-Kharzi, originaire de Jendouba.

Ce dernier était membre d’Ansar charia puis d’une cellule terroriste à Jendouba, retranchée dans les hauteurs de la région. Il est recherché par le ministère de l’Intérieur depuis 2017 et a été condamné par contumace à la peine capitale, la même année, pour avoir organisé des attaques terroristes, dont une contre deux soldats à Kasserine.

La cellule d’Oussama Al-Khazri est également accusée d’avoir recruté et radicalisé des élèves du lycée El-Ahd Al-Jadid, dont certains ont été envoyés dans les zones de conflit.

Son nom a été cité en 2017 par le ministère de la Défense qui le qualifie de dangereux terroriste, membre de la cellule de Jebel Lahrich à Jendouba. Depuis, il s’est retranché dans les hauteurs de Kasserine, précisément à Jebel Salloum.

Rappelons que les terroristes ayant braqué la banque se sont introduits au domicile d’un citoyen de Kasserine. Ils l’ont attaché et lui ont volé sa voiture qu’ils ont utilisée pour commettre le hold-up. Ils ont dérobé 90.000 dinars.

Y. N.

Selliti : La vidéo du hold-up de Kasserine n’aurait pas du être diffusée

L’article Kasserine : Identité de l’instigateur du hold-up de l’agence bancaire est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*