Gafsa : La fillette de 4 ans d’El-Gsar n’a pas été violée

Lire sur Kapitalis

La fillette de 4 ans admise en urgence, lundi 10 septembre 2018, à l’hôpital Houcine Bouzaiene de Gafsa, n’a pas été violée et ses blessures ont été causées par un accident domestique, comme indiqué dès le début par ses parents.

C’est ce qu’indique le rapport du médecin légiste ordonné par la justice après l’alerte donnée par l’administration de l’hôpital, cité par le délégué de l’Enfance à Gafsa, Zouari Ben Belagcem, dans une déclaration, aujourd’hui, jeudi 13 septembre, à Kapitalis.

La direction avait fait un signalement après avoir constaté des symptômes douteux, mais le rapport médical a levé le doute et confirmé la version donnée par les parents lors de leur audience par délégation régionale de la protection de l’Enfance.

Rappelons que cette affaire est survenue une semaine après le viol d’une enfant de 3 ans à Moulares. Celle-ci a été hospitalisée, successivement, à Moularès, Redeyef, Metlaoui et Gafsa et aucun diagnostic de viol n’a été fait par les médecins de ces établissements. L’alerte a finalement été donnée par l’hôpital régional de Monastir, où elle a été transférée suite à la détérioration de son état.

Le violeur présumé, un extrémiste religieux amnistié en 2011, est actuellement en détention. Son épouse est également écrouée pou complicité, parce qu’elle a contribué à cacher la vérité sur le crime.

Y. N.

Une fillette de 4 ans hospitalisée à Gafsa après un viol présumé

Viol d’une enfant à Gafsa : L’épouse du suspect arrêtée pour complicité

L’article Gafsa : La fillette de 4 ans d’El-Gsar n’a pas été violée est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*