Parking «pieds dans l’eau» à Rafraf : L’Apal bloque l’entrée des voitures

Lire sur Kapitalis

Pour empêcher les voitures de se garer sur le parking aménagé en bord de mer par la municipalité de Rafraf (Bizerte), l’Agence de protection et d’aménagement du littoral (Apal) a bloqué l’entrée de la plage avec des pierres et du sable.

Suite à l’alerte donnée par les habitants de Rafraf, reprise par des médias, dont Kapitalis, l’Apal a réagi pour redonner aux baigneurs  leur plage.

Aux grands maux, les grands moyens : les équipes de l’Agence ont posé de grosses pierres et des barrages de sables aux différentes entrées de la plage, empêchant ainsi tout véhicule de passer.

Cette première mesure d’urgence vise à sauver la plage et son environnement mais l’Apal a ouvert une enquête pour révéler les dessous de cette affaire qui sent la corruption.

Y. N.

Bizerte : Un parking «pieds dans l’eau» envahit la plage de Rafraf

L’article Parking «pieds dans l’eau» à Rafraf : L’Apal bloque l’entrée des voitures est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*