Ligue des champions : L’Etoile du Sahel sans pression

Lire sur Kapitalis

Même si le billet des quarts de finale est déjà en poche, l’Etoile sportive du Sahel (ESS) cherchera à assurer définitivement la première place du Groupe D, en recevant son dauphin ougandais, Primeiro de Agosto, ce samedi soir, samedi 18 août 2018 (20 H).

Par Hassen Mzoughi

L’autre match entre Mbabane Swallows et Zesco United pourrait permettre au club du Swaziland de se rapprocher des quarts de finale, ce qui constituerait un joli pied-de-nez à la hiérarchie. Il suffirait pour terminer d’aller marquer des points en Angola lors de la dernière journée.

L’ESS est passé en quarts depuis sa victoire lors de la précédente journée, mais il cherchera à tranquilliser ses fans en confirmant aussi bien les 4 derniers bons résultats (en Ligue des champions et en Coupe arabe) mais en montrant également de réelles dispositions pour l’avenir notamment sur son terrain; ce qui n’était pas toujours le cas, surtout la saison dernière.

Revoilà Ben Amor et Rami Bedoui

Après les handicaps offensifs constatés la saison dernière et qui ont gravement pénalisé l’équipe, les renforts arrivés cet été ont boosté le groupe, surtout au milieu de terrain, apportant une meilleure assise au jeu offensif collectif des Etoilés. On pense à Maher Hannachi, Yassine Chikhaoui, Karim Aouadhi et le dernier arrivé Firas Belarbi, impressionnant d’audace et de fraîcheur contre les Jordaniens en Coupe arabe.

Si Chikhaoui n’est pas encore prêt, on s’attend à la rentrée de deux joueurs piliers, Amine Ben Amor et Rami Bedoui, qui ont longtemps donné la migraine aux dirigeants cet été. Finalement ils sont revenus à de meilleurs sentiments et on les retrouve dans un match sans grand enjeu.

En fait, l’Etoile entame une nouvelle étape mais le vrai succès passera par un retour au premier plan après une précédente saison calamiteuse. Et rebondir en championnat de Tunisie et aussi en Ligue des champions.

L’Etoile du Sahel a gagné ses 3 dernières sorties en Champions League, tandis que l’équipe angolaise n’a pas réussi à marquer lors de ses 3 dernières rencontres de cette compétition à l’extérieur.

Formation probable : Achraf Kerir, Ghazi Abderrazek, Ammar Jemal, Rami Bédoui, Maher Hannachi, Karim Aouadhi, Mohamed Amine Ben Amor, Aymen Trabelsi, Firas Belarbi, Slim Ben Belgacem, Amr Merai.

Ligue des champions : la liste finale de l’Etoile du Sahel

Ligue des champions : Avantage du terrain pour l’Espérance et l’Etoile

Ligue des champions : l’Etoile première qualifiée pour les quarts

L’article Ligue des champions : L’Etoile du Sahel sans pression est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*