Litiges en série : Le Club africain face à un gros dilemme

Lire sur Kapitalis

À quelques jours du coup d’envoi de la nouvelle saison, le Club africain (CA) doit se sortir d’une situation compliquée : il doit absolument payer 1,6 million de dinars tunisiens (MDT), représentant les impayés des anciens joueurs du club, Houcine Nater, Lassaad Nouioui et Yassine Mikari.

Si ce montant n’est pas réglé dans les délais, la Fifa interdira la qualification des nouvelles recrues du CA.

Le Tribunal arbitral du sport (TAS) a récemment rejeté une requête du CA demandant la suspension de la décision de cette instance de médiation dans les litiges sportifs relevant du Comité international olympique (CIO), confirmant ainsi la décision de la commission des litiges relevant de la Fifa.

Les Commissions de litige puis de recours au sein de la Fédération tunisienne de football (FTF) avaient émis un verdict conforme à l’instance internationale.

Reste au CA à trouver un arrangement avec l’avocat des 3 joueurs mais il faudra payer tôt ou tard.

Le CA doit régler un litige financier avec un autre joueur, Seydu Salifu, d’ici la fin de ce mois afin d’éviter un retrait de 6 points. Il doit payer 1,6 MDT au joueur en question.

Ce n’est pas de la mauvaise gestion, c’est carrément de la gabegie, qui fait saigner le pays. Jusqu’à quand les pseudo-présidents de clubs sportifs vont-ils continuer leur triste manège ?

H. M.

L’article Litiges en série : Le Club africain face à un gros dilemme est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*