Bochra Belhaj Hmida: la COLIBE visée par des imams

« Certains imams véhiculent des informations mensongères autour du rapport de la Commission des libertés individuelles et de l’égalité (COLIBE) et accusent certains de ses membres d’apostasie. Ces imams véhiculent de fausses informations qui ne sont même pas indiquées dans le rapport ». 

Selon Bochra Belhaj Hmida, présidente de la COLIBE, la réaction du ministre des Affaires religieuses est déplorable. A chaque fois qu’elle demandait son intervention, il voulait qu’elle lui donne le nom de la mosquée et de l’imam qui véhicule de fausses informations. Bochra Belhaj Hmida a indiqué qu’il ne s’agit pas de son rôle.

Dans ce même contexte, Bochra Belhaj Hmida a considéré dans une interview accordée au quotidien arabophone Al Chourouk que la meilleure et moindre initiative de la part du président de la République à l’occasion de la fête de la femme est de mettre en application l’égalité dans l’héritage entre hommes et femmes en Tunisie. 

 




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*