Appel à la criminalisation de la corruption sexuelle

La conseillère auprès de la commission nationale de la lutte contre la corruption Moufida Belghith a affitrmé lors d’un congrès que la femme est quasiment absente des postes de décision dans la fonction publique. Ce taux ne dépasse pas 0.76% selon un rapport officiel publié en 2014 et ce malgré l’augmentation des taux des diplômées à 62% selon le même rapport. Belghith a appelé d’autre part à poser la question de la corruption sexuelle et la criminaliser, puisque dans les textes de loi ne sont que des crimes de harcèlement sexuel.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*