Souhail Alouini déplore la mauvaise gouvernance de Machrou Tounes

Lire sur Kapitalis

Souhail Alouini, député démissionnaire du bloc Al-Horra et du parti Machrou Tounes, a indiqué qu’il ne compte pas revenir au parti Nidaa Tounes.

Interrogé sur les raisons qui l’ont poussé à quitter Machrou Tounes, M. Alouini a précisé, dans une déclaration à Sabra FM aujourd’hui, mardi 7 août 2018, que celles-ci sont principalement liées à la mauvaise gouvernance du parti conduit par Mohsen Marzouk, où les décisions sont prises de manière verticale et unilatérale, comme c’est le cas aussi à Nidaa Tounes.

«Nous avons aussi été opposés à l’idée de la rencontre entre le directeur exécutif de Nidaa Tounes (Hafedh Caïd Essebsi, Ndlr) et Mohsen Marzouk. Nous ne sommes même plus d’accord avec plusieurs de nos collègues sur certains points essentiels. La goutte d’eau qui a fait déborder le vase est notre vote de confiance au ministre de l’Intérieur. Nous avons même demandé une restructuration du parti, et ce afin de ne plus permettre les prises des décisions unilatérales, mais il n’y a eu aucune réaction positive à notre demande», a-t-il expliqué.

Souhail Alouini a également exprimé son désaccord avec Mohsen Marzouk, secrétaire général de Machrou Tounes, qui veut entamer des discussions avec le parti de Hafedh Caïd Essebsi, officiellement en vue de constituer un front démocratique progressiste et moderniste pour faire face au parti islamiste Ennahdha aux législatives et présidentielles de 2019.

E. B. A.

Machrou : Cinq députés quittent le bloc parlementaire Al-Horra

Tunisie : Ben Fredj, Chettaoui et Falfel quittent le bloc d’Al-Horra

L’article Souhail Alouini déplore la mauvaise gouvernance de Machrou Tounes est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*