Pour la 1ère fois en bikini, Ayari, «libre contre les moutons islamistes»

Lire sur Kapitalis

Henda Ayari avant/après…

L’écrivaine franco-tunisienne, Henda Ayari, appelle les femmes à se libérer et à vivre sans complexe, car leur corps n’est pas honteux comme aiment le penser les «hommes pervers et frustrés en utilisant la religion».

C’est en publiant sur le net, hier dimanche 5 août 2018, sa photo en bikini, que Mme Ayari porte pour la première fois de sa vie à 41 ans passés, dont la moitié passés sous un voile intégral, que la Tunisienne vivant en France a lancé ce message pour encourager les femmes à vivre librement et sans soumission.

La photo de cette dame qui a fait éclater, l’an dernier, le scandale sexuel de l’islamologue suisse, Tariq Ramadan, fait le buzz sur les réseaux sociaux, d’autant que la diffusion de ce cliché coïncide avec un débat international sur le port du burkini sur les plages qui se fait de plus en plus visible, notamment dans les pays arabo-musulmans.

«L’espace d’une journée, j’ai oublié mes complexes et ce sentiment de culpabilité qui nous fait croire que le corps d’une femme est honteux. Je sais que cela fera encore jaser les moutons sectaires islamistes de la secte pro Ramadan, mais j’assume la femme que je suis devenue, car je me suis battue pour en arriver là et je ne laisserai plus personne me maltraiter et me traiter comme une esclave soumise», a commenté l’écrivaine, ajoutant : «Cela n’a rien d’extraordinaire pour la plupart des gens mais sortir en bikini sur une plage, pour une femme qui a porté le voile intégral  près de la moitié de sa vie c’est juste énorme ! J’ai réussi à briser mes chaînes mentales après un long travail sur moi-même».

Rappelons que Tariq Ramadan est en détention depuis le 2 février 2018, suite à la plainte pour viol de l’écrivaine franco-tunisienne mais aussi de 2 autres victimes présumées.

Le petit-fils du fondateur des Frères musulmans, Hassan El-Banna, dément ces accusations de viol, mais a tout de même avoué des relations adultères consenties…

Y. N.

« New York Times » : Henda Ayari parmi les femmes puissantes de 2017

Accusé de viol, Tariq Ramadan porte plainte contre son accusatrice

L’article Pour la 1ère fois en bikini, Ayari, «libre contre les moutons islamistes» est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*