La Tunisienne Basma Bouzid commandant de la police en Italie

Lire sur Kapitalis

C’est parce que son mari n’a pas été reçu au concours d’admission de la police que Basma Bouzid a juré de le faire à sa place. Et elle a grimpé des échelons dans la hiérarchie de la police italienne.

Avant d’intégrer la police, Basma travaillait dans un tribunal. Frustrée par l’échec de son époux dans des concours d’intégration de la police, la tenace Tunisienne a commencé à passer les concours, sans en informer son mari. Ce n’est qu’une fois admise qu’elle lui a annoncé la nouvelle.

Elle commence comme agent mais grâce à sa persévérance et sa compétence, Basma Bouzid grimpe les échelons et devient vice-commandant en 2014 puis commandant cette année d’une brigade de la police de Gargnano, une ville au nord de l’Italie.

La Tunisienne de 39 ans, diplômée de gestion et d’économie, mère d’un enfant de 4 ans, et citoyenne italienne depuis 2002, souhaite grimper encore les échelons et honorer la femme tunisienne. Elle continue à préparer des concours pour atteindre des postes plus gratifiants.

«En Italie aussi, je voulais montrer l’exemple à certaines femmes et hommes», ajoute-t-elle.

H. M.

L’article La Tunisienne Basma Bouzid commandant de la police en Italie est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*