Béji et Hafedh Caïd Essebsi préparent l’assassinat politique de Chahed

Lire sur Kapitalis

Hafedh et Béji Caid Essebsi / Youssef Chahed.

Plus de place pour un divorce à l’amiable. Plus de place pour les compromis. Le clan de la famille Caïd Essebsi veut se débarrasser, et ce par tous les moyens, de l’encombrant Youssef Chahed qui ne veut pas partir. Comment le clan de la famille Caïd Essebsi est-il en train d’orchestrer l’assassinat politique du chef du gouvernement?

Par Imed Bahri

Une information capitale, le «fils», Hafedh Caïd Essebsi convie sur ordre de son père, le chef de clan Béji Caïd Essebsi, les députés de Nidaa Tounes par SMS, admirez à tel point le pouvoir actuel galvaude l’Etat, pour une réunion avec le président ce mardi 24 juillet 2018 dans un but précis.

Activer l’article 99 et éviter un camouflet

BCE veut activer l’article 99 de la Constitution qui lui permet de demander à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) de voter le retrait de confiance au gouvernement sauf que BCE ne veut activer l’article 99 qu’en étant sûr et certain qu’il aboutisse vers le retrait de confiance du gouvernement Chahed. Il veut être sûr et certain que le gouvernement tombera à l’issue de ce vote car, dans le cas contraire, si l’Assemblée ne vote pas le retrait de confiance au gouvernement voulu par BCE, ça sera un camouflet total pour lui, pour son fils et pour tout le clan qu’il dirige. Ça sera une humiliation politique et une déculottée monumentale pour BCE.

La réunion de mardi avec les députés est capitale pour tâter le terrain et étudier les chances de l’activation de l’article 99. Elle sera aussi l’occasion pour BCE de convaincre les plus récalcitrants des députés nidaïstes à l’idée de faire tomber le gouvernement Chahed pour rallier son camp, celui du clan de la famille Caïd Essebsi et des affairistes qui gravitent autour d’elle.

Une guerre des clans fratricide

La guerre des clans fratricide continue de faire rage et le clan de la famille Caïd Essebsi est maintenant prêt à tout afin de se débarrasser de M. Chahed. L’essentiel aujourd’hui est de le faire tomber même si cela se termine avec pertes et fracas. Les intérêts du clan familial sont supérieurs à ceux du pays et de l’Etat.

Et dire que certains continuent à considérer le chef de clan Béji Caïd Essebsi comme un homme d’Etat…

Akremi : Guéguerre futile où Caïd Essebsi se range du côté de son fils

Tunisie : Béji Caïd Essebsi n’est plus président, mais chef de clan

Tahri appelle Caïd Essebsi à actionner l’article 99 de la constitution

L’article Béji et Hafedh Caïd Essebsi préparent l’assassinat politique de Chahed est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*