Utica-Banque mondiale : Pistes pour surmonter la crise économique

Lire sur Kapitalis

Une réunion s’est tenue aujourd’hui, mercredi 11 juillet 2018 entre une délégation de la Banque Mondiale conduite par son vice-président, Ferid Belhaj, et plusieurs dirigeants syndicaux dirigés par Samir Majoul, président de l’Utica.

Cette réunion, à laquelle a pris part l’ancienne présidente de la centrale patronale, Ouided Bouchamaoui, s’est au siège de l’Utica,à la cité El-Khadra, à Tunis.

Au début de la réunion, le président de l’Utica a félicité M. Belhaj pour son accession au poste de vice-président de la BM depuis le début du mois de juillet 2018, accession qui fait honneur à la Tunisie et constitue une reconnaissance des compétences tunisiennes.

Le président de l’Utica a ensuite présenté les spécificités de la situation économique actuelle en Tunisie et les difficultés rencontrées par le secteur privé, notamment la hausse de l’impôt et des tarifs douaniers, l’accroissement de l’inflation, les augmentations successives du taux directeur de la Banque centrale de Tunisie (BCT) et la détérioration de la valeur du dinar ainsi que la situation régionale facteurs qui ont affecté négativement la compétitivité des entreprises.

M. Majoul a ensuite présenté la contribution du secteur privé à l’économie nationale mettant l’accent sur la nécessité de promouvoir davantage l’initiative privée en résolvant notamment les problèmes liés au financement des investissements et à l’activité économique.

Le président de l’Utica a en outre souligné que la stabilité sociale passe inévitablement par l’investissement, la croissance et la création d’emplois.

M. Majoul a également mis l’accent sur l’importance de la réforme administrative et de la résolution des problèmes des entreprises publiques afin qu’elles deviennent un moyen de promotion du climat des affaires.

Il a d’autre part souligné l’importance de l’intégration économique du Maghreb pour la Tunisie ainsi que l’importance de l’internationalisation des activités des entreprises tunisiennes.

M. Majoul a ajouté que malgré toutes ces difficultés, la Tunisie dispose de nombreux avantages différentiels qui doivent être exploités au mieux afin de renforcer sa capacité à être une destination pour l’investissement étranger.

Le président de l’Utica a enfin appelé à un développement de la coopération entre la centrale patronale et la Banque mondiale proposant l’examen de la possibilité de mise en place de lignes de financement pour les petites et moyennes entreprises (PME).

Pour sa part, M. Belhaj a déclaré que la Banque mondiale continuera à accompagner la Tunisie pour l’aider à surmonter les difficultés économiques auxquelles elle est confrontée. Il a souligné l’importance du rôle du secteur privé comme principal moteur de la croissance et la nécessité d’une relation fructueuse entre l’administration et le monde des affaires pour favoriser la croissance en plus de la nécessité d’une législation qui créé un climat propice aux affaires et à l’investissement mettant l’accent sur l’importance de la mise en place d’une administration numérique.

Le vice-président de la Banque mondiale a par ailleurs affirmé que son institution est pleinement convaincue de l’importance de la consultation et de la coordination avec l’Utica en tant que représentant du secteur privé en Tunisie et travaillera durant la période à venir pour consacrer cette orientation.

Un dialogue franc s’est ensuite instauré entre les membres du bureau exécutif national de l’Utica et les représentants de la Banque mondiale. Il a porté notamment sur les réformes que la Tunisie s’efforce de réaliser pour réduire les importants déséquilibres financiers, améliorer le climat des affaires et promouvoir un véritable partenariat entre les secteurs public et privé. L’ouverture à l’investissement privé du secteur des énergies renouvelables, ainsi que la nécessité de lutter efficacement contre le phénomène de la contrebande et du commerce parallèle qui nuisent gravement à l’économie organisée ont également été abordés.

Source : communiqué.

Banque mondiale : Ferid Belhaj promu vice-président pour la région du Mena

Un appui de la Banque mondiale de plus d’1,57 MdDT à la Tunisie

L’article Utica-Banque mondiale : Pistes pour surmonter la crise économique est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*