11 cas d’agression contre les journalistes recensés en juin 2018

11 cas d’agression contre les journalistes ont été recensés en juin 2018, soit une légère baisse par rapport au mois de mai dernier qui a connu l’agression de douze (12) journalistes.

Selon un rapport rendu public, jeudi, par l’unité d’observation du centre de sécurité professionnelle au Syndicat national des journalistes tunisiens (SNJT), les agressions ont été menées contre 13 journalistes (7 hommes et 6 femmes) exerçant dans des radios, des chaînes de télévision, un site électronique, un journal et une agence de presse.
Il ressort du rapport que les citoyens étaient les premiers à s’en prendre aux journalistes, suivis des policiers et militaires.

Les agressions ont été perpétrées principalement à Tunis (4 cas), Sfax (2) alors que les autres ont été commises dans les gouvernorats de Tataouine, Kairouan, Nabeul, Siliana et Mahdia.

A ce propos, le SNJT a plaidé pour la mise en œuvre de l’accord d’octobre 2017 qui prévoit la seule présentation de la carte de journaliste professionnel lors de l’exercice du métier. Le Syndicat a également appelé à assurer le suivi des dossiers des agents publics ayant agressé des journalistes et à rendre public les résultats des enquêtes menées à cet effet.
 




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*