Nidaa : Le front anti-Hafedh Caïd Essesbi passe à l’attaque

Lire sur Kapitalis

Des membres de l’instance politique de Nidaa Tounes, réunis aujourd’hui, mercredi 11 juillet 2018, ont annoncé la formation d’un front visant à isoler Hafedh Caïd Essebsi, chef autoproclamé du parti.

Dans un communiqué rendu public cet après-midi, mercredi 11 juillet 2018, ces membres ont réaffirmé leur position relative au maintien du chef du gouvernement, Youssef Chahed, pour préserver la stabilité politique dont a besoin le pays.

Ils contrent ainsi le chef de Nidaa, qui appelle au départ de Chahed et qui va bientôt faire cavalier seul.

Le nouveau front est composé de 11 dirigeants de Nidaa : Sofiane Toubal, président du bloc parlementaire, Zohra Driss, Moncef Sallami, Mohamed Ramzi Khamiss, Raouf Khammassi, Mohamed Ben Souf, Taieb Madani, El Khansa Ben Harrath, Ahmed Zaklaoui, Taher Batikh et Ons Hattab, qui a été nommée porte-parole officielle de Nidaa Tounes.

Ce front appelle toutes les forces politiques et les organisations nationales au dialogue et à l’unité pour sauvegarder la stabilité politique en Tunisie.

«Nous appelons le bloc parlementaire de Nidaa Tounes à une réunion vendredi 13 juillet 2018 au siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP)», ajoutent les membres du nouveau front, dont la plupart étaient, jusqu’à très récemment, très proches de Hafedh Caïd Essebsi.

On rappellera que ce sont ces mêmes dirigeants qui se sont réunis, il y a quelques jours, avec le chef du gouvernement pour lui signifier leur soutien face aux assauts de Hafedh Caïd Essebsi.

Y. N.

Hattab : Jalloul et Caïd Essebsi ont refusé d’assister à notre réunion

Nidaa : Khammassi soutient Chahed contre Caïd Essebsi Jr.

L’article Nidaa : Le front anti-Hafedh Caïd Essesbi passe à l’attaque est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Nidaa : Le front anti-Hafedh Caïd Essesbi passe à l’attaque

Lire sur Kapitalis

Des membres de l’instance politique de Nidaa Tounes, réunis aujourd’hui, mercredi 11 juillet 2018, ont annoncé la formation d’un front visant à isoler Hafedh Caïd Essebsi, chef autoproclamé du parti.

Dans un communiqué rendu public cet après-midi, mercredi 11 juillet 2018, ces membres ont réaffirmé leur position relative au maintien du chef du gouvernement, Youssef Chahed, pour préserver la stabilité politique dont a besoin le pays.

Ils contrent ainsi le chef de Nidaa, qui appelle au départ de Chahed et qui va bientôt faire cavalier seul.

Le nouveau front est composé de 11 dirigeants de Nidaa : Sofiane Toubal, président du bloc parlementaire, Zohra Driss, Moncef Sallami, Mohamed Ramzi Khamiss, Raouf Khammassi, Mohamed Ben Souf, Taieb Madani, El Khansa Ben Harrath, Ahmed Zaklaoui, Taher Batikh et Ons Hattab, qui a été nommée porte-parole officielle de Nidaa Tounes.

Ce front appelle toutes les forces politiques et les organisations nationales au dialogue et à l’unité pour sauvegarder la stabilité politique en Tunisie.

«Nous appelons le bloc parlementaire de Nidaa Tounes à une réunion vendredi 13 juillet 2018 au siège de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP)», ajoutent les membres du nouveau front, dont la plupart étaient, jusqu’à très récemment, très proches de Hafedh Caïd Essebsi.

On rappellera que ce sont ces mêmes dirigeants qui se sont réunis, il y a quelques jours, avec le chef du gouvernement pour lui signifier leur soutien face aux assauts de Hafedh Caïd Essebsi.

Y. N.

Hattab : Jalloul et Caïd Essebsi ont refusé d’assister à notre réunion

Nidaa : Khammassi soutient Chahed contre Caïd Essebsi Jr.

L’article Nidaa : Le front anti-Hafedh Caïd Essesbi passe à l’attaque est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*