Russie 2018 : la playlist africaine pour s’ambiancer pendant le Mondial

Pour rester zen, on vous conseille de baisser le son des commentaires et de monter les décibels de votre playlist devant les matchs de la Coupe du monde 2018 !

La Russie n’est pas réputée être un pays qui réserve un accueil chaleureux aux joueurs africains ? Pas de quoi gâcher la fête des Lions, des Aigles, ou des Pharaons : les sons du continent vont faire grimper l’ambiance dans les vestiaires, voire dans les stades et, on l’espère, devant votre télévision lors des belles victoires des équipes africaines. Voici une petite playlist des tubes africains du moment sur lesquels les joueurs et leurs supporters pourront danser lors du Mondial 2018. Davaï davaï !

« Ya Lili » (Tunisie)

Dans un groupe très relevé, avec l’Angleterre et la Belgique, deux cadors européens, les Tunisiens vont devoir jouer avec toute leur hargne pour arracher une première qualification en huitièmes de finale. Rien de mieux pour entrer sur le terrain le couteau entre les dents que d’écouter le tube « Ya Lili » du duo de rappeurs tunisiens Balti et Hamouda.

« Gainde » (Sénégal)

Le tube à écouter en cas de victoire : Black M – « Gainde » (Les Lions) feat Youssou N’Dour. Le rappeur d’ascendance guinéenne a signé avec Youssou N’Dour l’hymne musicale de la sélection sénégalaise à la Coupe du monde. De quoi mettre le feu dans le vestiaire et inspirer les coéquipiers de Sadio Mané. Au début du clip, l’histoire de gamins tapant le ballon sur la plage de Saly, station balnéaire de Dakar, se mêle aux images du but de Papa Bouba Diop lors de la victoire face à la France en 2002.

« Wa’fet Nasyt Zaman » (Égypte)

À la descente du bus qui les emmènent au stade, les footballeurs, casques sur les oreilles, écoutent souvent du rap pour entrer dans leur bulle avant un match. Sur la très riche scène hip-hop égyptienne, le rappeur Ahmed Mekky brille avec ses titres où les sonorités accompagnent parfaitement son flow saccadé. À écouter après un but de Mohamed Salah : le tube « Wa’fet Nasyt Zaman ».

« Onyeoma » (Nigeria)

C’est le carton du moment. « Onyeoma », par Phyno et Olamide, soulève les foules autant en Afrique de l’Ouest qu’en Europe. Le hit signé par le duo d’artistes nigérians devrait donner un coup de boost aux Super Eagles avant le choc face à l’Argentine en phase de poules. 

« Hobino » (Maroc)

C’est un titre qui passe en boucle sur toutes les radios du pays, de l’Atlas à la Méditerranée, et fait danser les Marocains. « Hobino » de Zakaria Ghafouli, chanteur révélé lors de l’émission « The winner is » diffusée sur Dubai TV et Al Hayat en 2013, accompagnera forcément le parcours des joueurs d’Hervé Renard lors de la Coupe du monde en Russie.

Bonus nord-africain

Le morceau du rappeur tunisien K2rhym, « Oooh La La La La », hymne officieux des équipes d’Afrique du Nord pour le Mondial 2018. « Arabes, en route pour Moscou, ramenons de bonnes nouvelles. Les Aigles sont venus de Tunisie, les Lions du Maroc, les Pharaons de l’Egypte », chante K2rhym. Le légendaire footballeur brésilien Ronaldinho fait même une apparition dans le clip. Samba !

http://www.jeuneafrique.com/576979/societe/russie-2018-la-playlist-africaine-pour-sambiancer-pendant-le-mondial/?utm_source=jeuneafrique&utm_medium=flux-rss&utm_campaign=flux-rss-jeune-afrique-15-05-2018




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*