Manouba : Un imam suspendu pour avoir appelé à la violence

Lire sur Business News

« L'imam d'une mosquée qui profite de sa position pour appeler à la violence contre autrui ne peut être imam » a écrit ce jeudi 14 juin 2018, le secrétaire général adjoint chargé de l'information de la communication et de l'édition à l'UGTT (Union générale des travailleurs tunisiens), Ghassen Ksibi, sur sa page Facebook en réaction à la suspension de l'imam d'une mosquée de la Manouba.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*