Tunisie : la lutte anticorruption stagne

Lire sur JeuneAfrique.comTunisie - JeuneAfrique.com

Silence radio du gouvernement un an après le coup de filet anticorruption qu'il a lancé en mai 2017. " 95 % des affaires sont en cours, donc sous le sceau du secret de l'instruction ", avance le ministère de la Justice pour justifier l'absence de bilan.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*