Bac 2018 : Les candidates de Marzouk El-Farkh pourront se rattraper

Lire sur Kapitalis

Les 3 candidates au bac de Marzouk El-Farkh (Kairouan), empêchées, mercredi 6 juin 2018, de passer l’épreuve de philosophie, à cause d’un retard dû au transport, pourront se rattraper lors de la session de contrôle.

C’est ce qu’a indiqué Omar Ouelbani, directeur général des examens au ministère de l’Education, en réponse à la campagne de soutien lancée par des activistes appelant les autorités à donner une seconde chance à Rahma, Nawel et Kaouther.

Ces dernières, habitant un village situé à plus de 20 kilomètres du centre d’examens sont arrivées 7 minutes après la fermeture définitive des portes du lycée, pour des raisons échappant à leur volonté. Les activistes avaient appelé le ministère de l’Education à prendre en considération l’absence de transport dans leur village et les conditions sociales de ces 3 élèves qui cherchent à s’en sortir.

Cette annonce vient conforter les 3 candidates alors que le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, avait indiqué mercredi dernier, qu’aucune mesure exceptionnelle ne sera prise en leur faveur.

Y. N.

Marzouk El-Farkh : Soutien à 3 candidates au bac «victimes» des transports

 

Baccalauréat et défaillance des transports : Lettre ouverte au ministre de l’Education

L’article Bac 2018 : Les candidates de Marzouk El-Farkh pourront se rattraper est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*