En Tunisie, le désarroi du pêcheur qui enterre les migrants naufragés

Lire sur JeuneAfrique.comTunisie - JeuneAfrique.com

Offrir une sépulture digne aux migrants morts en mer, c'est le combat de Chamseddine Marzoug. Ce pêcheur a transformé l'ancienne décharge de Zarzis en " cimetière des oubliés ". Aujourd'hui, il cherche des fonds pour en aménager un nouveau. En vain.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*