Al-Joumhouri pour un vote de confiance pour décider du sort du gouvernement

Le parti Al-Jomhouri a dénoncé mardi 12 juin 2018 le bras de fer entre les différentes composantes de la coalition au pouvoir afin de conforter leur positionnement sur l’échiquier politique dans la perspective des élections de 2019.

Dans un communiqué publié à l’issue de la réunion de son bureau exécutif, Al-Jomhouri a regretté que cette course acharnée au pouvoir se fasse au détriment de la stabilité politique et sociale.

En l’absence d’initiatives pertinentes pour le règlement de cette crise, a estimé le parti, il faut appliquer les articles 98 et 99 de la Constitution qui donne au chef du gouvernement ou au président de la République de demander à l’Assemblée des représentants du peuple un vote de confiance sur la poursuite de l’action du gouvernement.

Dans le même communiqué, le parti Al-Joumhouri a annoncé sa décision d’entamer des concertations avec tous les partis et forces démocratiques progressistes pour examiner la possibilité de coordonner les efforts aux fins de remédier à la situation difficile que traverse la Tunisie et d’ouvrir la voie à une alternative social-démocrate à l’horizon 2019.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*