Tourisme: Le retour en masse des vacanciers musulmans en Tunisie

Lire sur Kapitalis

D’«incroyables bazars»

Au lendemain des attentats terroristes de 2015, la Tunisie est devenue une «no-go zone» pour les touristes étrangers, aussi bien européens que musulmans. Trois plus tard, cette page de la traversée du désert du tourisme tunisien est tournée…

Par Marwan Chahla

Dans les colonnes du site ‘‘MySalaam.com’’, le chroniqueur de voyages Tharik Hussain énumère les cinq raisons qui font de notre pays une véritable attraction pour les touristes musulmans à la recherche de vacances «halal»

Le chroniqueur touristique, contributeur principal auprès de la maison d’édition australienne Lonely Planet (1), évoque dans cette réflexion «le retour en masse» des visiteurs étrangers en Tunisie et parle de «retrouvailles empressées», fondant ses affirmations sur les reprogrammations de la destination Tunisie par les deux géants mondiaux du voyage – Thomas Cook et Tui – et les appuyant par les chiffres, notamment ceux de la croissance de 20% du nombre des visiteurs européens et l’augmentation de 31% des touristes en provenance des pays de l’Organisation de la coopération islamique (OCI) et des pays musulmans voisins de la Tunisie.

Une une destination halal

Tharik Hussain, journaliste free-lance qui s’est spécialisé dans les études du patrimoine et du voyage musulmans, trouve cinq raisons qui expliquent ce retour en masse des visiteurs musulmans en Tunisie, pays qui, selon lui, «était il n’y a pas si longtemps une des destinations principales du tourisme ‘‘islam-compatible’’», c’est-à-dire halal…

Pour Hussain, il y a tout d’abord le remarquable héritage musulman que possède la Tunisie: entre autres hauts lieux, monuments et pièces anciennes, il cite la ville de Kairouan, capitale de la dynastie des Aghlabides, et sa Grande Mosquée, la médina de Tunis et la Mosquée Zitouna, et le Coran bleu exposé au musée national du Bardo…

Le chroniqueur rappelle également que notre pays est «bel et bien une destination halal» et qu’avant les attentats terroristes de 2015 il occupait le 11e rang du Global Muslim Travel Index (GMTI, indice mondial musulman du voyage). Un classement amplement mérité, insiste Hussain, «avec une population presqu’entièrement musulmane, la Tunisie est un pays où le voyageur musulman se sent parfaitement à l’aise. La nourriture y est halal, les mosquées sont légion, l’environnement est favorable à la famille et tout le monde est sensible aux besoins des personnes de confession musulmane.»

Deux autres avantages que présente actuellement la destination Tunisie, son calme et ses prix très abordables. Etant donné qu’il s’agit d’une reprise de son activité touristique, explique Tharik Hussain, le pays n’est pas encombré et ses célèbres sites historiques peuvent être visités tranquillement…

Les «incroyables bazars» qu’abritent les médinas

L’attention du chroniqueur a été également retenue par les offres alléchantes faites par l’industrie tunisienne du tourisme pour se relancer. «Vous en aurez bien plus pour votre argent en Tunisie que dans plusieurs autres destinations touristiques à travers le monde», assure Tharik Hussain.

En conclusion, le chroniqueur signale les «incroyables bazars» qu’abritent les médinas tunisiennes, tels que ceux que l’on trouve dans des villes comme Tunis, Sousse et Kairouan, «où les touristes peuvent se perdre dans un florilège de couleurs, de parfums et de saveurs et où les marchands tentent d’attirer leur attention aux produits fabriqués localement…»

Note:

(1) La maison d’édition australienne Lonely Planet est un éditeur de guides de voyages. Fondé par un couple anglo-irlandais au début des années 1970, Lonely Planet est longtemps resté un éditeur indépendant jusqu’à son rachat en 2007 par la BBC.

Ghannouchi inaugure un hôtel halal à Hammamet : Hôtel ou mosquée déguisée ? (vidéo)

Tunisie : Un tourisme certifié halal pour quoi faire ?

L’article Tourisme: Le retour en masse des vacanciers musulmans en Tunisie est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*