«L’équipe de Tunisie doit rester mentalement solide», estime Nabil Maaloul

Lire sur Kapitalis

Pour son dernier match de préparation au Mondial de Russie, aujourd’hui, samedi 9 juin 2018, à 19h45 (heure tunisienne), à Krasnodar, contre l’Espagne, l’équipe de Tunisie cherchera surtout à engranger de la confiance, à quelque 8 jours du choc face à l’Angleterre.

Avec l’arrivée de Nabil Maâloul, la Tunisie a changé de style, passant à une équipe qui cherche à progresser dans le jeu et à remonter le terrain à petites touches, par un jeu élaboré et réfléchi qui donne la part belle à la technique de Naim Sliti et Anis Badri, aux jaillissements de Wahbi Khazri et Fakhreddine Ben Youssef et à la lucidité de ses pivots Ferjani Sassi et Ellyès Skhiri.

L’équipe est également intéressante sur les coups de pied arrêtés et possède un très gros mental avec des joueurs très déterminés, avec un style offensif plaisant à voir mais qui a une part de risque.

La Tunisie débute souvent ses rencontres dans un système classique de 4-4-2 qui peut évoluer en 4-2-3-1.

Tout à l’heure, face à l’Espagne, Nabil Maaloul ne compte pas attendre les Espagnols dans la zone de réparation. «Leur laisser l’initiative c’est se laisser battre. Il faudrait les contrer à l’entrejeu, là où ils sont les plus forts avec Iniesta, Silva et Isco. Nous avons les moyens de le faire avec des lignes rapprochées. Notre force se situe dans notre compartiment offensif», explique le technicien tunisien.

«Avec la vivacité de Naim Sliti et Anice Badri et les courses de Saber Khalifa, nous avons des joueurs techniques, créatifs, qui savent faire la différence. L’animation offensive est importante. C’est par ce moyen que nous pourrions gêner les Espagnols», ajoute le technicien tunisien.

La Tunisie sera-t-elle amenée à jouer le pressing à l’entrejeu? Réponse de Maaloul : «On veut imposer notre jeu. On ne gagne rien en laissant l’adversaire faire le jeu. On doit aussi rester solidaires et mentalement solides».

H. M.

Julen Lopetegui : «Nous n’avons pas choisi la Tunisie par hasard»

La Tunisie en Coupe du monde : En finir avec 40 ans d’attente

Demain en amical face à l’Espagne : La Tunisie doit resserrer derrière !

L’article «L’équipe de Tunisie doit rester mentalement solide», estime Nabil Maaloul est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*