Justice : Libération de l’ancien ministre Habib Ammar

Lire sur Kapitalis

Le tribunal de 1ère instance de l’Ariana a prononcé un non-lieu hier, vendredi 8 juin 2018, en faveur de Habib Ammar, ancien ministre de l’Intérieur sous Ben Ali.

Arrêté le 30 mai dernier pour possession d’armes à feu des catégories 1, 2 et 3, l’ancien commandant de la garde nationale a finalement bénéficié d’une remise en liberté, suite aux enquêtes menées par la police qui ont prouvé que le prévenu possédait un permis de port d’arme à feu. Les charges à son encontre ont donc été annulées.

Notons qu’au lendemain de l’ascension de Ben Ali au pouvoir en 1987, Habib Ammar a occupé plusieurs postes, notamment ceux de ministre de l’Intérieur, ambassadeur de la Tunisie en Autriche (1988), de ministre des Communications (1995) et de président du comité d’organisation des Jeux méditerranéens de Tunis (2001).

E. B. A.

Justice : Mandat de dépôt contre Habib Ammar, ancien ministre de Ben Ali

L’article Justice : Libération de l’ancien ministre Habib Ammar est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*