Haica : Nessma utilise ses plateaux pour régler ses comptes politiques

Lire sur Kapitalis

Nabil Karoui a toujours utilisé sa chaîne pour défendre ses intérêts politiques …

Nessma TV est accusée par la Haica de profiter des malheurs des gens, notamment le naufrage de Kerkennah, samedi 2 juin 2018, qui a fait une centaine de morts, pour régler ses comptes politiques.

Dans un communiqué rendu public aujourd’hui, vendredi 8 juin 2018, la Haute autorité indépendante de la communication audiovisuelle (Haica) a déploré la couverture médiatique du drame de Kerkennah par la chaîne de Nabil Karoui, qui a profité de cette tragédie pour s’adonner à des règlements de comptes, et notamment pour s’attaquer au chef du gouvernement Youssef Chahed.

La Haica rappelle qu’elle a déjà alerté sur des dangers qui menacent la scène médiatique tunisienne par l’utilisation flagrante de certaines institutions audio-visuelles, notamment Nessma TV, de leurs plateaux pour influencer l’opinion publique et régler des conflits politiques étroits à des fins souvent personnelles.

«Nabil Karoui souille par son comportement l’image des médias tunisiens, surtout si l’on prend en considération les suspicions de corruption dont il fait l’objet et sur lesquelles une enquête est en cours», a indiqué l’Instance, en appelant le concerné à observer une attitude responsable, digne des institutions médiatiques, à ne pas dévier de sa mission de premier responsable de média et à se conformer aux règles de la profession.

Rappelons que Nabil Karoui, poursuivi dans des affaires d’évasion fiscale (ses dettes pour  les services de l’impôt pour la seule année 2015 s’élèvent à environ 8 millions de dinars tunisiens) et faisant l’objet d’une enquête auprès du Pôle judiciaire financier, cumule des responsabilités politiques et des fonctions à la tête d’un média audiovisuel, ce qui est interdit par la loi.

D’ailleurs, pour prouver sa totale mauvaise foi, il a toujours utilisé sa chaîne de télévision pour attaquer ses adversaires politiques et défendre ses intérêts personnels, ce qu’il a lui-même avoué, lors d’une réunion avec ses journalistes, enregistrée à son insu et dont l’audio a fuité

Au lendemain du drame de Kerkennah, cet affairiste sans foi ni loi a organisé des plateaux TV à sens unique et invité des politiciens opposés à Youssef Chahed qu’il tente de souiller, probablement pour provoquer son départ et faire échouer la guerre contre la corruption, que ce dernier mène depuis mai 2017 et qui ne va pas tarder d’éclabousser le patron de Nessma TV, d’autant qu’il a été cité dans des affaires impliquant Chafik Jarraya, l’affairiste poursuivi par le tribunal militaire pour atteinte à la sécurité publique, trahison et intelligence avec une armée étrangère.

Y. N.

Nabil Karoui et Ibtissem Jebabli entendus dans l’affaire Jarraya 

Selon Attessia: Nabil Karoui bientôt devant le pôle judiciaire financier

L’article Haica : Nessma utilise ses plateaux pour régler ses comptes politiques est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*