Municipales : Une députée Ennahdha traîne en justice une candidate Nidaa

Lire sur Kapitalis

Farida Laabidi à l’Assemblée avec son collègue Ameur Larayedh.

Farida Laabidi, députée Ennahdha, a porté plainte contre une candidate de Nidaa Tounes aux municipales de mai 2018. Celle-ci sera entendue la semaine prochaine par la garde nationale de Kairouan.

Afef Hamzaoui, candidate de Nidaa Tounes, qui est aussi coordinatrice du parti à Haffouz, a reçu, jeudi 24 mai 2018, une convocation du district de la garde nationale de Kairouan pour être entendue, suite à une plainte portée contre elle par la députée Farida Laabidi, pour insulte et violence verbale.

Selon la plaignante, cela s’est passé le jour des municipales, le 6 mai, devant le bureau de vote de Haffouz.

L’accusée, qui nie ces accusations, a indiqué, selon une source de Nidaa, qu’une confrontation est également prévue la semaine prochaine.

«Si la députée ne retire pas sa plainte lors de la confrontation, ma collègue va, à son tour, saisir la justice pour accusations mensongères», ajoute la même source. Ambiance…

Y. N.

L’article Municipales : Une députée Ennahdha traîne en justice une candidate Nidaa est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Municipales : Une députée Ennahdha traîne en justice une candidate Nidaa

Lire sur Kapitalis

Farida Laabidi à l’Assemblée avec son collègue Ameur Larayedh.

Farida Laabidi, députée Ennahdha, a porté plainte contre une candidate de Nidaa Tounes aux municipales de mai 2018. Celle-ci sera entendue la semaine prochaine par la garde nationale de Kairouan.

Afef Hamzaoui, candidate de Nidaa Tounes, qui est aussi coordinatrice du parti à Haffouz, a reçu, jeudi 24 mai 2018, une convocation du district de la garde nationale de Kairouan pour être entendue, suite à une plainte portée contre elle par la députée Farida Laabidi, pour insulte et violence verbale.

Selon la plaignante, cela s’est passé le jour des municipales, le 6 mai, devant le bureau de vote de Haffouz.

L’accusée, qui nie ces accusations, a indiqué, selon une source de Nidaa, qu’une confrontation est également prévue la semaine prochaine.

«Si la députée ne retire pas sa plainte lors de la confrontation, ma collègue va, à son tour, saisir la justice pour accusations mensongères», ajoute la même source. Ambiance…

Y. N.

L’article Municipales : Une députée Ennahdha traîne en justice une candidate Nidaa est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*