Ghazi Chaouachi : Caid Essebsi doit s’excuser pour avoir imposé Chahed

Lire sur Kapitalis

Ghazi Chaouachi, secrétaire général d’Attayar (Courant démocratique), a appelé le président de la république, Béji Caid Essebsi, à présenter ses excuses aux Tunisiens pour différentes raisons.

Dans une interview au journal en langue arabe « Al-Maghreb » publié aujourd’hui, jeudi 24 mai 2018, le député a estimé que le chef de l’Etat doit présenter ses excuses au peuple tunisien pour avoir imposé la mise en place de l’Accord de Carthage et le chef du gouvernement Youssef Chahed.

M. Caid Essebsi doit aussi demander pardon aux Tunisiens pour avoir retiré sa confiance au gouvernement de Habib Essid et pour avoir suggéré de mettre en place un gouvernement d’union nationale, a aussi indiqué le secrétaire général d’Attayar.

«Ces choix ont aggravé la crise dans le pays. Le prochain gouvernement ne pourra pas mettre en route des réformes, qui plus est en une période très courte, étant donné que les élections (législatives et présidentielles, Ndlr) auront lieu l’année prochaine . Il sera peut-être chargé de gérer les affaires courantes jusqu’à l’organisation des élections, comme ce fut le cas pour le gouvernement Mehdi Jomaa (en 2014, Ndlr)», a-t-il estimé.

Notons que, depuis quelques jours, des voix s’élèvent pour appeler au changement du gouvernement et au départ de Chahed, notamment dans les rangs de Nidaa Tounes, le propre parti du chef du gouvernement, mais aussi au sein de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT) et de l’Union tunisienne de l’industrie, du commerce et de l’artisanat (Utica), dont le président, Samir Majoul, plaide pour un retour de Mehdi Jomaa, dont son propre fils est l’un des principaux collaborateur au sein du parti Al-Badil Ettounsi.

Selon la députée Sabrine Goubantini, Hafedh Caïd Essebsi, secrétaire général de Nidaa Tounes, serait derrière les appels au départ du gouvernement Chahed. Mais, selon elle, il n’y a pas, à l’heure actuelle, de majorité favorable au départ du gouvernement parmi les membres de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

E. B. A.

Youssef Chahed lâché par les siens, mais pas par Ennahdha

Goubantini : Caïd Essebsi est derrière les appels au départ de Chahed

L’article Ghazi Chaouachi : Caid Essebsi doit s’excuser pour avoir imposé Chahed est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*