Les artistes de Kébili animent Cité de la culture de Tunis

Lire sur Kapitalis

Dans le cadre du programme «Les cités des arts à la Cité de la culture», la région de Kébili a, le mardi 22 mai 2018, investi avec son patrimoine matériel et immatériel tous les espaces de la Cité de la culture de Tunis.

Au programme de cet événement, qui s’est déroulé en présence de Mohamed Zinelabidine, ministre des Affaires culturelles, d’un grand nombre de personnalités culturelles de la région et de spectateurs qui se sont déplacés notamment en famille pour découvrir les trésors patrimonial de cette région du sud-ouest de la Tunisie, des expositions d’arts plastiques, d’artisanat, de livres, des tableaux de danse traditionnelle, des joutes poétiques et des spectacles de chants.

Dès l’entrée de la Cité de la Culture par l’Avenue Mohamed V, le spectacle était grandiose avec des danses populaires qui ont attiré une foule fascinée par la beauté des tableaux exécutés avec une grande dextérité par des vaillants cavaliers.

Danseurs et cavaliers se déplaçaient aux rythmes des bendirs qui les résonances ont empli le ciel de Tunis comme dans une grande fête dans un théâtre à ciel ouvert.

Et ce fut réellement la fête car les artistes et autres participants à cette soirée de Kébili ont présenté le meilleur de leur art dans une superbe démonstration de fierté et de joie d’appartenir à une région dont l’histoire et la culture sont très riches.

Dans le hall principal de la Cité ce fut à la troupe Dahbia de fasciner le public avec l’interprétation de plusieurs chants soufis. Tout de blanc vêtus, les chanteurs et les danseurs ont interprété des morceaux puisés dans le riche répertoire mystique de cette région qui conserve jalousement ce patrimoine inestimable, legs de plusieurs générations.

À la place des théâtres, poètes et «fdaouis» (conteurs populaires) se sont relayés dans l’enthousiasme et avec beaucoup de passion pour présenter les plus beaux contes et les poèmes les plus représentatifs de Kébili, la région des chantres de la poésie populaire. Un spectacle authentique tout droit venu de cette ville à la lisière du Sahara et dont la culture est étroitement liée à cet espace géographique qui lui procure une vocation touristique de grande valeur.

Tout au long de cette soirée, les spectacles du «mouguef», une danse traditionnelle exécutée par des femmes, les tableaux du festival du Sahara de Douz, les joutes de poésie littéraire et populaires, les jeux populaires traditionnels, «ezzgaya», se sont succédé avec une cadence soutenue jusqu’à une heure tardive de la soirée, parallèlement à la représentation de la pièce théâtrale ‘‘Sabra’’ de la troupe municipale de Douz présentée au théâtre des jeunes créateurs devant un public très nombreux.

Le théâtre des régions a connu à son tour une effervescence remarquable avec au programme un spectacle de musique populaire présenté par la troupe Rjal Nefzaoui et un autre spectacle musical intitulé ‘‘Ya Chaabi’’ de l’artiste Boulbaba Karem.

La soirée de Kébili a été merveilleusement clôturée par un spectacle musical de Belgacem Bouganna, l’une des icônes artistiques de Kébili dont les chansons sont puisés dans le registre combien même précieux de la poésie populaire de la région.

Une soirée aux parfums de cette belle région du sud tunisien dont les hommes et les femmes se sont déplacés jusqu’à la Cité de la Culture pour nous révéler leur trésors patrimonial et partager avec le grand public la joie, la fierté des origines mais aussi les mets traditionnels les plus succulents.

Il est à rappeler que «Les soirées des régions» se poursuivront avec au programme : la soirée de Jendouba, le samedi 26 mai 2018, à partir de 10h00 du matin.

Source : communiqué.

L’article Les artistes de Kébili animent Cité de la culture de Tunis est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*