Etoile du Sahel : L’arrivée de Jalel Kadri remise en cause

Lire sur Kapitalis

Des sources proches de l’entourage de l’Etoile sportive du Sahel (ESS) ont indiqué que l’arrivée annoncée de Jalel Kadri à la tête du club est remise en cause par des supporters et d’anciens joueurs.

Ces derniers contestent ce choix et considèrent que ce technicien n’a pas le profil requis et ne peut être «l’homme de l’étape», alors qu’un accord a été conclu entre la direction de l’ESS et Jalel Kadri et que le contrat devait être signé aujourd’hui, mardi 25 mai 2018, et le technicien présenté aux médias.

Des supporteurs et d’anciens joueurs se sont mobilisés pour faire pression sur le président du club, Ridha Charfeddine, afin de nommer un entraîneur «5 étoiles», selon leurs termes.

À ce propos, Faouzi Benzarti, Henryk Kasperczak ou encore Roger Lemerre ont la préférence de ces groupes de pression, comme en témoigne les débats sur les réseaux sociaux.

Ainsi et contrairement à ce qui a été annoncé par l’ESS, Jalel Kadri s’éloigne de Sousse.

Seul Kaies Zouaghi du staff actuel est certain de continuer avec le nouvel entraîneur, dont le nom reste à définir. Alors que Ali Boumnijel est licencié et Imed Ben Younes invité à rejoindre le staff des espoirs.

Décidément, c’est la grande confusion, avec un comité jugé inexistant et surtout un président contesté, incapable de faire accepter ses décisions.

H. M.

L’Etoile du Sahel cherche un entraîneur : Trois candidats pressentis

Football-Etoile du Sahel : Un fiasco sur toute la ligne

L’article Etoile du Sahel : L’arrivée de Jalel Kadri remise en cause est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*