Football : Al Ahly en crise, démission de Hossam Al Badry

Lire sur Kapitalis

En panne en phase de groupes de la Ligue des champions d’Afrique avec 1 petit point après 2 journées, Al Ahly est lanterne rouge du groupe A. Panne ou crise ? Le coach Hossam Al Badry en tire les conséquences.

L’échec d’Al Ahly à Kampala n’était pas attendu mais la crise couvait depuis un mois au grand club cairote.
Les contre-performances ont commencé à s’accumuler, d’abord avec l’élimination en quarts de finale de la Coupe d’Egypte devant Smouha. Ensuite, Al Ahly a été accroché à domicile par l’Espérance sportive Tunis (0-0), lors de la première journée de la Ligue des champions, avant de s’incliner hier, mardi 15 mai 2018, face à Kampala City (2-0).

Au passage, on relèvera qu’après le nul concédé 10 jours auparavant à l’Espérance, les attaquants d’Al Ahly sont toujours muets. Une baisse de régime fatale à Hossam Al Badry.

Conséquence immédiate, l’entraîneur du club a remis sa démission, qui a été acceptée par ses dirigeants. Ahmed Ayoub a été chargé de prendre la relève. Sans doute à titre provisoire.

En poste depuis l’été 2016, Al Badry avait permis au géant cairote de remporter deux championnats d’Egypte et d’atteindre la finale de la Ligue des champions la saison passée, en battant tour-à-tour deux géants d’Afrique, l’Espérance de Tunis et l’Etoile du Sahel (excusez du peu !). Mais, depuis quelques semaines, l’équipe cafouille et se cherche. Trop c’est trop pour la première équipe africaine et arabe.

H. M.

L’article Football : Al Ahly en crise, démission de Hossam Al Badry est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*