Vers un nouvel accord économique entre la Tunisie et le Royaume-Uni

Lire sur Kapitalis

Mehdi Ben Abdallah, Louise De Sousa, Hichem Ben Ahmed et Samir Aziz. 

Les opportunités et les défis liés aux échanges commerciaux tuniso britanniques et les moyens d’y remédier, en se basant sur l’étude réalisée sur le sujet par Coffey Tunisie, ont été au centre d’un atelier d’information sous le thème «Nouvelles perspectives et opportunités pour le partenariat tuniso-britannique», aujourd’hui, mercredi 9 mai 2018, à Tunis.

Cet atelier organisé conjointement par le Centre de promotion des exportations (Cepex), l’ambassade du Royaume Uni, et la Chambre de commerce tuniso-britannique (TBCC), a été marqué par la présence de Hichem Ben Ahmed, secrétaire d’Etat auprès du ministre du Commerce chargé du Commerce extérieur, Louise De Sousa, ambassadrice du Royaume Uni en Tunisie, Samir Aziz, Pdg du Cepex, Mehdi Ben Abdallah, président de la TBCC, ainsi que des représentants du secteur privé.

M. Ben Ahmed a rappelé que le volume des échanges commerciaux entre les deux pays a atteint 1,4 milliards de dinars tunisiens (DT) en 2017 avec un excédent favorable pour la Tunisie de 152,37 millions de dinars (MDT), mais cet échange commercial reste faible par rapport au grand potentiel qui existe entre les deux pays.

M. Ben Ahmed a fait savoir, ensuite, qu’une task force a été créée, constitué par le Cepex, la TBCC et l’ambassade britannique en Tunisie afin d’identifier les moyens les plus efficients permettant de consolider les relations de partenariat après la sortie de la Grande-Bretagne de l’Union européenne (Brexit).

L’ambassadrice du Royaume Uni a de son côté indiqué que la Tunisie a les ressources nécessaires et la capacité d’augmenter le volume d’exportation au Royaume Uni et qu’il serait opportun de négocier un nouvel accord économique entre les deux pays pour remplacer l’accord d’association signé entre la Tunisie et l’Union européenne.

M. Ben Abdallah a rappelé l’intérêt que porte le Royaume Uni au marché tunisien, qui devient de plus en plus marqué suite aux différentes visites effectuées par des officiels britanniques. Il a aussi indiqué que l’entrepreneur tunisien a la motivation et le savoir-faire nécessaires et la capacité de se positionner sur le marché britannique dans plusieurs secteurs d’intérêt, tout en partageant des success stories d’entrepreneurs tunisiens qui ont su développer leurs activités avec la Grande-Bretagne.

Dans ce même cadre, M. Ben Abdallah a souligné l’importance d’accéder à l’information et l’assistance et l’appui nécessaire afin d’accompagner les entreprises tunisiennes, un des objectifs de la création de la commission mixte.

Suite à cette rencontre, un accord de partenariat entre la TBCC et le Cepex a été signé en vue de réaliser des actions de coopérations et concrétiser les aspirations de la communauté d’affaires tuniso-britannique.

I. B. (avec communiqué).

L’article Vers un nouvel accord économique entre la Tunisie et le Royaume-Uni est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*