Kairouan : Chokri, 25 ans, retrouvé pendu à Hajeb Layoun

Lire sur Kapitalis

Le corps de Chokri (25 ans) a été découvert aujourd’hui, mercredi 9 mai 2018, pendu à un poteau électrique, dans la localité de Rhim, à Hajeb Layoun (Kairouan).

Les habitants de cette localité rurale, qui ont été secoués par la découverte du corps du jeune homme, ont alerté la protection civile et la garde nationale.

Le corps de Chokri a été transporté à l’hôpital les Aghlabides à Kairouan où une autopsie sera réalisée dans le cadre de l’enquête ordonnée par le juge d’instruction pour déterminer les circonstances du drame.

Une source a indiqué à Kapitalis que la piste du suicide est pour le moment privilégiée, car le jeune homme n’a pas de différend connu avec personne et vit dans une grande précarité avec sa famille, comme la plupart des habitants de Rhim.

Selon ses proches, Chokri se plaignait beaucoup des conditions de vie difficile et cherchait depuis longtemps du travail. Il serait passé à l’acte par désespoir.

Y. N.

L’article Kairouan : Chokri, 25 ans, retrouvé pendu à Hajeb Layoun est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


Kairouan : Chokri, 25 ans, retrouvé pendu à Hajeb Layoun

Lire sur Kapitalis

Le corps de Chokri (25 ans) a été découvert aujourd’hui, mercredi 9 mai 2018, pendu à un poteau électrique, dans la localité de Rhim, à Hajeb Layoun (Kairouan).

Les habitants de cette localité rurale, qui ont été secoués par la découverte du corps du jeune homme, ont alerté la protection civile et la garde nationale.

Le corps de Chokri a été transporté à l’hôpital les Aghlabides à Kairouan où une autopsie sera réalisée dans le cadre de l’enquête ordonnée par le juge d’instruction pour déterminer les circonstances du drame.

Une source a indiqué à Kapitalis que la piste du suicide est pour le moment privilégiée, car le jeune homme n’a pas de différend connu avec personne et vit dans une grande précarité avec sa famille, comme la plupart des habitants de Rhim.

Selon ses proches, Chokri se plaignait beaucoup des conditions de vie difficile et cherchait depuis longtemps du travail. Il serait passé à l’acte par désespoir.

Y. N.

L’article Kairouan : Chokri, 25 ans, retrouvé pendu à Hajeb Layoun est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*