La TBCC se soucie de la maîtrise de la l’anglais par ses membres

Lire sur Kapitalis

Les hommes d’affaires tunisiens, traditionnellement arabophones et francophones, ne maîtrisent pas bien l’anglais, langue du business international s’il en est. Cette situation va bientôt changer, et pour cause…

La Chambre de commerce tuniso-britannique (TBCC) et le British Council ont signé, lundi 7 mai 2018, une convention de partenariat pour un programme de formation et certification en langue anglaise pour les adhérents.

Cet accord, qui a été signé par Mehdi Ben Abdallah, président TBCC, et Robert Ness, directeur général du British Council, en la présence de Louise De Sousa, ambassadrice du Royaume Uni en Tunisie, ainsi que les membres du bureau directeur de la TBCC, porte sur un programme de mise en place d’un nouveau dispositif d’évaluation et de certification des acquis des adhérents de la Chambre pour leur permettre d’obtenir un test en langue anglaise reconnu sur le plan international, tout en bénéficiant de tarifs préférentiels.

La certification englobe plus de 8 tests variés pour donner plus de chance aux adhérents avec un programme de formation pour préparer les modules.

Le British Council est chargé de la gestion centrale des épreuves. Il est le garant du processus d’évaluation des candidats et responsable de la délivrance des attestations.

Cet accord est aussi l’occasion pour les deux partis de collaborer d’une manière plus rapproché afin de renforcer l’apprentissage efficace de la langue anglaise ainsi que les programmes et les méthodes d’enseignement adaptées.

I. B. (avec communiqué).

L’article La TBCC se soucie de la maîtrise de la l’anglais par ses membres est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*


La TBCC se soucie de la maîtrise de la l’anglais par ses membres

Lire sur Kapitalis

Les hommes d’affaires tunisiens, traditionnellement arabophones et francophones, ne maîtrisent pas bien l’anglais, langue du business international s’il en est. Cette situation va bientôt changer, et pour cause…

La Chambre de commerce tuniso-britannique (TBCC) et le British Council ont signé, lundi 7 mai 2018, une convention de partenariat pour un programme de formation et certification en langue anglaise pour les adhérents.

Cet accord, qui a été signé par Mehdi Ben Abdallah, président TBCC, et Robert Ness, directeur général du British Council, en la présence de Louise De Sousa, ambassadrice du Royaume Uni en Tunisie, ainsi que les membres du bureau directeur de la TBCC, porte sur un programme de mise en place d’un nouveau dispositif d’évaluation et de certification des acquis des adhérents de la Chambre pour leur permettre d’obtenir un test en langue anglaise reconnu sur le plan international, tout en bénéficiant de tarifs préférentiels.

La certification englobe plus de 8 tests variés pour donner plus de chance aux adhérents avec un programme de formation pour préparer les modules.

Le British Council est chargé de la gestion centrale des épreuves. Il est le garant du processus d’évaluation des candidats et responsable de la délivrance des attestations.

Cet accord est aussi l’occasion pour les deux partis de collaborer d’une manière plus rapproché afin de renforcer l’apprentissage efficace de la langue anglaise ainsi que les programmes et les méthodes d’enseignement adaptées.

I. B. (avec communiqué).

L’article La TBCC se soucie de la maîtrise de la l’anglais par ses membres est apparu en premier sur Kapitalis.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*