Musk and Amber : «Disjoncté» ou l’univers fantasque de Jneïna Messaoudi

Lire sur Kapitalis

La galerie d’art Musk and Amber aux Berges du lac de Tunis accueille en ce moment la nouvelle exposition «Disjoncté» de l’artiste plasticienne tunisienne Jneïna Messaoudi.

L’univers artistique de cet artiste multidisciplinaire, diplômée de l’Institut supérieur des beaux-arts de Tunis (Isbat) en sculpture et en photographie, est lumineux, plein d’espoir et haut en couleurs comme l’illustre si bien sa nouvelle exposition composée d’une série de tableaux et de totems en bois embellis d’une palette chromatique tape-à-l’œil.

Habituée à mélanger les matières et les textures, Jneïna Messaoudi retrouve dans sa nouvelle exposition son matériau de prédilection qu’est le bois et qu’elle trouve «obéissant, résistant et imposant à la fois», dit-elle.

«Disjoncté» est conçu comme une échappatoire onirique vers un univers burlesque et multicolore pour trancher avec l’état de morosité ambiante.

Ainsi, sur les œuvres exposées, on découvre une variété de personnages fantasques aux traits fascinants qui interpellent par leurs regards moqueurs et leurs sourires espiègles.

L’exposition se poursuit jusqu’au 11 mai à la galerie Musk and Amber (Angle rue Ghar El Melh et la rue du Lac Malaren, 1053, Tunis).

Fawz Ben Ali

L’article Musk and Amber : «Disjoncté» ou l’univers fantasque de Jneïna Messaoudi est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*