A quitte ou double pour les Monastiriens et les Goulettois, respectivement face aux Etoilés et aux Radésiens !

Après le triste épisode des deux demi-finales aller arrêtées avant terme à la suite du refus de l’USM et de l’ESG de poursuivre  le jeu et décision du conseil de discipline et de la commission des litiges de la FTBB de faire perdre sur le tapis le match aux Monastiriens et aux Goulettois, on espère voir les rencontres retour se dérouler dans le respect de l’éthique sportive. A cet effet, les acteurs concernés par le bon déroulement des deux rencontres sont impérativement tenus de respecter et l’adversaire et les décisions des arbitres lesquels se doivent, à leur tour, de s’acquitter convenablement de leurs responsabilités à l’égard de tous les protagonistes et donner à chacun son dû.

Les Monastiriens, rééditer la sortie de l’aller

Le cinq de la cité du « Ribat »  a été l’auteur sur le parquet de la salle de Sousse d’une probante sortie qui lui ayant valu de tenir tête à l’armada étoilée jusqu’au derniers instants de la rencontre qu’il aurait pu même remporter sans l’expérience et le métier consommés de l’équipe étoilée En effet quand les Monastiriens, contestant une décision arbitrale, ont refusé de poursuivre le jeu avant deux secondes seulement de la fin du match, ils n’accusaient qu’un seul petit point de retard (64 à 65). Cet après midi les « Bleu et Blanc » et pour peu qu’ils jouent sur le même registre que lors du match aller, ils pourraient avec l’avantage du terrain et le soutien de leur public remettre les pendules à l’heure. Mais l’ESS, en ensemble aguerri et rodé à ce genre de duels, va-t-elle se laisser faire pour autant ? Rien donc n’est moins sûr. Par conséquent cette  seconde manche qui s’annonce des plus indécises, vu son caractère de derby et compte tenu de l’équilibre des forces en présence reste ouverte à toutes les éventualités.

La finale en vue pour l’ESR

Il ne fait point d’un doute que l’ensemble goulettois a réalisé cette saison des progrès tangibles qui lui ont permis de retrouver après une absence qui n’a que trop duré, les devants de la scène du basket national. Mais il lui reste encore beaucoup à faire pour  ambitionner remporter le titre et rivaliser avec la meilleure équipe tunisienne du moment, l’ESR en l’occurrence. Aussi on voit mal l’ESG barrer la voie de la finale à son adversaire radésien qui lui est supérieur à tous les niveaux du jeu.

Programme 

Salle Ben Ammar

de la Goulette

(17h) : ……………..ESG-ESR

Officiels : Jerbi, Saïdane et Gmati

Salle Mzali de Monastir

(16h) : ……………USM-ESS

Officiels : Harrabi, Chadou et Ben Turkia

Ameur KERKENNI




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*