Crise de l’éducation: Hatem Ben Salem auditionné à l’Assemblée mercredi prochain

Lire sur Kapitalis

Le ministre de l’Education, Hatem Ben Salem, sera auditionné, mercredi 11 avril 2018, à 15 heures, par la commission parlementaire de la jeunesse, des affaires culturelles, de l’éducation et de la recherche scientifique.

C’est ce qu’a indiqué le député Zouhaier Maghzaoui du Bloc démocrate, dans une déclaration au journal en langue arabe « Acharaa Magharibi« , vendredi 6 avril, en précisant que l’audition de M. Ben Salem portera essentiellement sur la retenue des notes des élèves par certains enseignants et sur la crise dans le secteur de l’éducation.

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, et le secrétaire général du Syndicat national de l’enseignement secondaire, Lassaad Yacoubi, qui sont partie-prenante dans la crise seront-ils, eux aussi, auditionnés par ladite commission ? Réponse de M. Maghzaoui : «Le parlement peut demander des comptes aux membres du gouvernement, mais il n’a aucune autorité sur la centrale syndicale et ne peut pas obliger ses représentants à s’expliquer devant ses commissions».

Rappelons qu’il était prévu que Hatem Ben Salem, Noureddine Taboubi et Lassaad Yacoubi soient auditionnés, le 2 avril courant, sur la crise provoquée par la retenue des notes des élèves par les enseignants. Mais les trois hommes se sont excusés en dernière minute pour différentes raisons et ne se sont pas  présentés à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP).

Selon le chargé de communication du ministère de l’Education, l’agenda de M. Ben Salem était très chargé et ne lui permettait pas de prendre part à l’audition en question.

De son côté, M. Taboubi a estimé qu’il était préférable pour lui participer à la réunion de la Commission spéciale chargée d’élaborer une feuille de route économique et sociale pour le gouvernement, qui se tenait au même moment.

Suite à ces deux défections, Lassaad Yacoubi a jugé bon de ne pas prendre part lui aussi à l’audition. Et on en est resté là, alors que la crise s’est poursuivie, si elle ne s’est pas aggravée, les deux parties campant sur leurs positions.

La réunion, aujourd’hui, entre le président de la république Béji Caïd Essebsi, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, est censée aider à débloquer la situation.

E. B. A.

Crise UGTT-Gouvernement : Caïd Essebsi dans le rôle d’arbitre

Crise à l’éducation : Ben Salem et Yakoubi ne seront pas auditionnés

Crise à l’éducation : Taboubi ne sera pas auditionné à l’Assemblée

L’article Crise de l’éducation: Hatem Ben Salem auditionné à l’Assemblée mercredi prochain est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*