L’UTICA dénonce le blocage du port de Rades

L’UTICA a déploré dans un communiqué l’état du port de Rades paralysé depuis deux jours par une grève des agents d’acconage et de manutention. Cette grève a bloqué les échanges commerciaux d’exportation et d’importation.

Les sociétés concernées par ces activités et qui ont des contrats d’approvisionnement avec l’étranger ont été affectées, a indiqué le communiqué.

Dans ce communiqué, l’UTICA a exprimé son refus d’augmenter les tarifs de chargement et de passage des bateaux au port. La centrale patronale a aussi déploré l’absence de réformes de ce port. Ceci à causé des pertes pour les sociétés. S’ajoute à ceci de nouveaux frais pour le passage par le scanner. Les sociétés et les intermédiaires refusent catégoriquement l’augmentation des tarifs de 20% alors que le rendement de ce port est faible. Le gouvernement ne doit donc pas approuvé cette augmentation, a réclamé l’UTICA dans ce communiqué. 
 
 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*