Développement régional : Le Cercle Kheireddine à la rencontre du Jérid

Lire sur Kapitalis

Le Cercle Kheireddine organise sa première rencontre dans les régions, le samedi 24 mars 2018, à l’hôtel Ksar Rouge, à Tozeur, dans la région du Jérid. 

Cette rencontre, consacrée au développement régional, talon d’Achille de l’économie tunisienne, est consacrée au thème : «Le Jérid: Terre d’avenir».

Le Jérid n’est pas que la belle carte postale du beau coucher de soleil qui fait rêver les visiteurs et fantasmer les touristes. Ce n’est pas que les palmiers parfois centenaires avec une qualité des dattes légendaire. Ce n’est pas que le sens, nos sens en quête de dépaysement quelque peu mystique et souvent artistique.

Le Jérid est une terre d’avenir, une locomotive pour le développement des hommes et des femmes de la région mais également de l’ensemble de la Tunisie.

C’est ce rêve, cette ambition et cette conviction qui a conduit le Cercle Kheireddine et la Fondation Konrad Adenauer à sortir de leur «zone de confort», à quitter la capitale Tunis pour aller écouter, apprendre et réfléchir avec la société civile de la région à l’avenir de celle-ci.

C’est avec beaucoup d’humilité et d’intérêt que le Cercle Kheireddine a décidé de déplacer ses travaux à Tozeur, pour mieux comprendre les problématiques du développement de cette région et réfléchir aux voies d’un sursaut qu’on voudrait exemplaire.

Plusieurs acteurs de la société civile locale ont été conviés à participer à cette rencontre ouverte, d’échange et d’intelligence collective, qui s’articulera autour d’une écoute active des préoccupations mais surtout des propositions des participants.

Des exposés «prétextes» et volontairement provocateurs viendront stimuler la réflexion pour quantifier et mettre des mots sur l’écart entre le possible et les réalisations. Bien que présentées par trois experts des questions du développement, ces trois interventions ne seront que des illustrations pour un débat plus profond mené par et entre les présents.

Ce débat sera celui des jeunes : les jeunes chômeurs à qui on demandera non pas des lamentations mais des engagements; les jeunes entrepreneurs, qui ont le courage de l’action malgré les obstacles et les contraintes de leur environnement. L’objectif est de construire ensemble une vision et d’illustrer celle-ci par des engagements réciproques.

Les acteurs de la société civile du Jérid, les représentants de l’administration locale, les jeunes chômeurs ou entrepreneurs, les médias locaux et nationaux, les experts et professeurs du Cercle Kheireddine, la coopération internationale représentée par la KAS et tous ceux qui croient que le Jérid est une terre d’avenir sont ainsi conviés à cette réflexion sur comment dessiner, fabriquer et réaliser cet avenir.

En marge de cette rencontre, les membres du Cercle Kheireddine et les représentants de la KAS réaliseront un certain nombre de visites de terrain, pour constater de visu comment des entrepreneurs préparent l’avenir du Jérid et réussissent à écrire des histoires de réussites exemplaires.

On annonce les interventions de Hassen Zargouni, directeur de Sigma Conseil, originaire de la région qui parlera du «Jérid en chiffres : ici, maintenant et demain», Karim Ben Kahla, professeur des universités en sciences de gestion et président du Cercle Kheireddine, qui présentera une «réflexion sur les problématiques et les mythes du développement du Jérid», Ahmed Smaoui qui évoquera son secteur de spécialisation : «le tourisme alternatif : une alternative pour le développement ?».

Au menu aussi des témoignages et débats avec les jeunes, la société civile et l’administration locale sur les thèmes: «Sortir du chômage» et «Les conditions de l’entrepreneuriat et l’accompagnement entrepreneurial au Jerid».

Source : communiqué.

Economie : Des pistes pour impulser le développement régional

Pour un nouveau modèle de développement régional

Cercle Kheireddine : Pour un modèle de développement renouvelé

L’article Développement régional : Le Cercle Kheireddine à la rencontre du Jérid est apparu en premier sur Kapitalis.




Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*